Les italiens lorgnent sur Marrakech

Une délégation du comité d’organisation a effectué du 27 au 30 mars 2002 un séjour de repérage à Marrakech au cours duquel Antonio Tozzi, président de la FIAVET et son directeur Alberto Corti, ont pris connaissance des potentialités touristiques de la ville et de l’infrastructure d’hébergement. Une réunion de travail a également été programmée avec les professionnels marrakchis.
Le comité d’organisation de ce congrès a été reçu par Mohamed Hassad, wali de la Région de Marrakech-Tensift Al Haouz qui a rassuré M.Tozzi que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour la réussite de cet événement. Vendredi dernier, M. Tozzi et son collègue ont donné une conférence à l’hôtel Atlas Marrakech en présence des membres du Bureau du GRIT – Marrakech, du délégué régional du ministère du Tourisme et du représentant de la RAM.
Au cours de leurs interventions, MM. Tozzi et Corti ont fait part de leur satisfaction quant à la qualité de l’infrastructure touristique dont dispose Marrakech. Ils ont de surcroît annoncé que parmi les 30 millions d’Italiens qui voyagent au cours de l’année pour affaires ou pour leurs loisirs, 10 millions partent à l’étranger. C’est donc un marché émetteur très intéressant pour les professionnels marrakchis qui reste à conquérir. Evoquant l’après-événements du 11 septembre dernier, M. Tozzi est confiant quant à l’avenir du tourisme dans le monde. Il estime que le tourisme est synonyme de paix et que le terrorisme ne peut arrêter son développement.
Le président de la FIAVET reconnaît que le Maroc est bien connu en Italie en tant que produit balnéaire, mais qu’il faut également promouvoir davantage le tourisme culturel et écologique. Les sondages effectués après le 11 septembre, prévoyaient que 50% d’Italiens seulement étaient décidés à voyager à l’étranger.
Aujourd’hui, ils sont 70% favorables à des voyages de loisirs hors des frontières italiennes. C’est dire que la conjoncture actuelle est de plus en plus favorable au développement touristique. M. Tozzi exhorte les professionnels marrakchis à créer des événements thématiques afin d’intéresser les marchés émetteurs à leurs produits. Concernant les opportunités qu’offre Marrakech aux investisseurs italiens, M. Tozzi insiste sur le développement d’une structure équilibrée, une promotion ciblée, une qualité dans les services et la création d’événements. M. Corti, quant à lui, précise que la FIAVET comprend 2600 adhérents et 3500 points de vente en Italie.
Ce 38ème Congrès connaîtra la participation de 800 à 1000 agents de voyages, tours opérateurs membres et accompagnateurs. Seront également présents à cette manifestation de nombreux représentants des organismes médiatiques, presse grand public et presse spécialisée, des chaînes de télévision, ainsi que plusieurs observateurs nationaux et étrangers. Rappelons que le nombre de touristes qui ont visité ou séjourné à Marrakech en 2001 a accusé une baisse importante par rapport à l’exercice 2000, qui se traduit par 6% en arrivées et moins 8% en nuitées. Cette diminution est consécutive aux fâcheux événements du 11 septembre dernier. Cependant, les Italiens restent en deuxième position en nombre d’arrivées ( 7% ) après les Français (50%) et les nationaux (15,21%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *