Les marchés américains ouvrent en baisse

Cinq minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 0,39% à 12.349,15 points, le Standard & Poor’s 500 0,4% à 1.422,95 et le Nasdaq Composite 0,44% à 2.426,62.
Les investisseurs s’inquiètent du risque apparent d’escalade entre l’Iran et les pays occidentaux, qui nourrit en outre la hausse des cours du pétrole. Au moment de l’ouverture de Wall Street, le contrat mai sur le brut léger américain affichait une hausse de 1,32 dollar, soit 2,1%, à 64,25 dollars le baril. Exxon Mobil en profite à peine avec une hausse de 0,3%. Autre facteur incitant à la prudence, Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale, devrait s’exprimer devant une commission mixte du Congrès. Il pourrait à cette occasion préciser les intentions de la banque centrale en matière de politique monétaire.
Il pourrait aussi être appelé à commenter la baisse de 2,5% des commandes de biens durables en février, annoncée en début de journée par le département du Commerce. Ce rebond est inférieur aux attentes et les chiffres révisés de janvier montrent un recul de 9,3%, contre -8,7% annoncé initialement.
Wal-Mart Stores cède 0,9% après les propos de son directeur général selon lesquels 2007 sera une année «difficile».
Alors que le marché immobilier continue de préoccuper les investisseurs, Beazer Homes USA, numéro six du secteur de la construction aux Etats-Unis, décroche de 10% après l’annonce de l’ouverture d’une enquête fédérale sur ses activités de crédit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *