Les mines et carrières auront leur Salon

Les mines et carrières auront leur Salon

Les secteurs des mines et carrières, étant donné leur importance et leur poids économique, méritaient d’avoir leur propre Salon au Maroc. Un constat auquel le magazine «énergie et Mines», mensuel d’information spécialisé dans le domaine, et les ministères de l’équipement et du transport, de l’industrie et du commerce et des nouvelles technologies, et celui de l’enseignement supérieur, ont remédié définitivement. En effet, en collaboration entre elles, ces institutions organisent le 1er Salon international des mines et carrières au Maroc. Ainsi, première du genre dans le Royaume, cette rencontre qui se tiendra les 5, 6, 7 et 8 décembre prochain à Casablanca, sous le parrainage de l’OCP et la société CADEX, entre dans le cadre de la vulgarisation des secteurs des mines et carrières. Elle a pour objectif de réunir, autour de thématiques qui y sont liées, un ensemble d’acteurs opérant dans ces domaines. Aussi, le Maroc en sera, de par son ouverture sur son environnement méditerranéen et africain et de sa condition de pays minier, un thème capital des débats axés sur sa spécificité africaine. À noter que le Maroc s’inscrit dans l’élan international de soutien et de contribution à la dynamique du développement durable tout en jouant un rôle moteur dans le giron de l’Afrique du Nord et de l’Afrique subsaharienne.
Dans ce sens, cette première édition qui a pour vocation de poser les ponts de discussions sera aussi marquée par la présence de nombreux opérateurs africains agissant dans les secteurs des mines et carrières. Ces derniers débattront de la gestion des richesses minérales, de leur réglementation et régulation, des évolutions technologiques, politiques, sociales, environnementales et sécuritaires. Il est aussi question d’explorer les terrains permettant de conjuguer tous les efforts dans le but de faire profiter les uns et les autres des échanges d’expériences types de chaque pays participant. L’événement verra, dans ce sens, la participation de cadres importants du secteur des mines et carrières de différentes nationalités. Cette rencontre sera également pour les ministères concernés l’occasion d’établir des concertations nationales et internationales et s’enquérir des expériences et de l’évolution de la réglementation en matière d’exploitation pour les mines comme pour les carrières.
«Ce salon est né du besoin constaté auprès des professionnels, des fournisseurs et des institutionnels, de concevoir une plate-forme qui saura traduire les efforts sectoriels, et transmettre une information adéquate aux opérateurs nationaux et étrangers en activité dans le domaine, qui tient compte de la dynamique sociale et réfère à l’intégration sociale en Afrique et à son poids dans la création d’emplois», souligne un communiqué de l’organisation du Salon.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *