octobre 19, 2018

 

Les nouvelles orientations touristiques de Dakhla-Oued Eddahab

Les nouvelles orientations touristiques de Dakhla-Oued Eddahab

Commercialisation conjointe, éco-sites, investissements et qualité

Créer une complémentarité touristique avec les régions avoisinantes est l’une des ambitions primaires des représentants du secteur du tourisme dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. Les Iles Canaries sont dans le viseur des autorités locales qui ambitionnent de greffer Dakhla comme destination complémentaire à cet archipel espagnol. «Les Iles Canaries constituent un marché très prometteur pour nous. D’où la nécessité de développer des stratégies gagnant-gagnant en matière de commercialisation conjointe de projets touristiques et d’optimisation de contact entre les deux régions», apprend-on de Daifallah Endour, délégué du tourisme de la région Dakhla-Oued Eddahab. Cette dernière, bien qu’elle soit une destination émergente, dispose d’atouts indéniables faisant d’elle une des références touristiques du Royaume, notamment en termes de sports de glisse. Cependant les responsables du tourisme veulent diversifier leur offre et positionner la région non seulement sur le segment balnéaire mais également écologique. L’ambition étant de faire du tourisme une industrie durable qui exerce un effet de levier sur le développement économique régional. Tous les atouts convergent pour faire de la région une destination originale aussi bien pour les clients internationaux que marocains.

Si Dakhla-Oued Eddahab a du mal à s’aligner aux objectifs de la vision 2020, suite à la conjoncture internationale qui a impacté sur une période le tourisme à l’échelle mondiale, la région se fixe de nouvelles orientations appuyées par la vision stratégique lancées sous l’impulsion royale. Ce dispositif alloue plus de 500 millions de dirhams au secteur du tourisme dont une participation étatique de 89 millions de dirhams.

Parmis les projets phares prévus, on cite la construction d’une aérocité, futur hub aérien de la région. De même, plusieurs projets écotouristiques sont dans le pipe, notamment dans la baie de Oued Eddahab. Les côtes de la région sont également favorables à une valorisation touristique multifaciale.

Toutes ces ambitions devraient être accompagnées par l’instauration d’un label qualité qui permettra de fidéliser les touristes de la région et attirer davantage de visiteurs. Une nécessité sur laquelle se penchent  actuellement les autorités locales en vue de rehausser la qualité du tourisme de Dakhla-Oued Eddahab aux standards internationaux. «La demande en matière d’hébergement touristique n’a pas encore atteint le niveau requis mais nous améliorerons progressivement la qualité de nos prestations afin de se positionner éventuellement dans le haut de gamme», assure le délégué du tourisme.

Dakhla est actuellement un chantier ouvert. Une quinzaine d’unités d’hébergement hôteliers sont en construction renforçant ainsi la capacité d’accueil de la région et rehaussant la barre des prestations. «Nous avons tous les atouts pour drainer les chaînes hôtelières avec des labels connus dans le monde pour pouvoir nous aligner aux meilleurs standings», ajoute Daifallah Endour.

Rappelons que la région offre des incitations en faveur des investisseurs privés. Selon le délégué du tourisme, les projets de développement du tourisme bénéficient d’un intérêt particulier de la part des autorités. De même, la région dispose d’une importante réserve foncière mise à la disposition des investisseurs privés et étrangers, et ce  après approbation de leurs projets par la commission régionale de l’investissement présidée par le wali de Dakhla-Oued Eddahab.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *