Les olives noires marocaines à l’assaut du marché états-unien

Les olives noires marocaines à l’assaut  du marché états-unien

Sept usines sont concernées par l’exportation

De réelles opportunités pour les olives noires confites marocaines se présentent sur le marché des États-Unis d’Amérique. Très présentes dans la tradition culinaire marocaine, ces olives ont une marge à gagner au niveau des exportations vers le marché des USA, à en croire l’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE). En effet, les récentes prospections de Morocco Foodex ont fait ressortir que le secteur des olives noires a devant lui une conjoncture favorable d’exportation vers ce grand marché. Cette opportunité ne peut être saisie qu’à travers une mise à niveau des usines marocaines de transformation de ces olives (UONC) par rapport aux exigences techniques américaines pour obtenir l’agrément de la FDA (autorité de contrôle alimentaire aux USA) et pouvoir exporter par la suite sur ce pays, explique l’EACCE. Pour y parvenir, Morocco Foodex vient donc de lancer un appel d’offres pour l’accompagnement des exportations des petites entreprises pour la qualification et la valorisation des exportations des olives noires confites sur le marché des États-Unis.

Dans cette perspective, le travail de mise à niveau qui sera effectué par l’EACCE ciblera les usines qui produisent déjà l’olive noire confite mais qui est déjà exportée sur des marchés autres que les États-Unis et les usines qui ont déjà un niveau moyen à satisfaisant en matière de management de sécurité sanitaire des aliments. Ainsi, 7 usines candidates seront concernées par cette opération : deux à Casablanca, une à Safi, une à Marrakech et trois à Taourirt. Dans sa démarche, l’EACCE espère obtenir un état des lieux sur ces 7 usines candidates par rapport aux exigences techniques de la FDA.

Elle souhaite dans ce sens les accompagner jusqu’à l’obtention de l’agrément et l’enregistrement auprès de l’autorité de contrôle alimentaire aux USA. Globalement l’oléiculture au Maroc a connu, ces dernières années, un croissance remarquée grâce aux efforts du ministère de l’agriculture dans le cadre du Plan Maroc Vert, selon l’établissement, précisant que développer davantage les opportunités d’exportations est une solution réaliste. L’ouverture des plis pour cet appel d’offres s’effectuera le lundi 8 avril 2019 aux bureaux de l’EACCE. Notons que depuis 2013, cet établissement a été investi par de nouvelles missions afin d’accompagner la dynamique du Plan Maroc Vert. Il a pour principales missions la coordination des exportations, la veille stratégique opérationnelle ou encore la promotion des exportations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *