Les patrons le confirment à Bank Al-Maghrib : La production et les ventes industrielles améliorées à fin décembre 2018

Les patrons le confirment à Bank Al-Maghrib : La production et les ventes industrielles améliorées à fin décembre 2018

Les industriels ont clôturé l’année 2018 sous une note positive. La production et les ventes auraient maintenu leur trend haussier au dernier mois de l’année.

C’est ce qu’observe Bank Al-Maghrib dans sa dernière enquête mensuelle de conjoncture. La progression de la production a été nettement ressentie au niveau de trois branches industrielles Citons en premier «l’agroalimentaire»: la production s’est redressée avec un taux d’utilisation (TUC) de capacité maintenue à 71%, soit au même niveau du mois de novembre. L’amélioration a également été constatée au niveau des industries textile et cuir dont le TUC a progressé durant le mois de décembre pour atteindre les 73%.

La troisième branche ayant affiché une bonne performance, selon les chefs d’entreprises interrogés par la banque centrale, n’est autre que les industries mécaniques et métallurgiques. Les répondants ont confirmé une consolidation de la production dans les principales sous-branches. Le TUC s’est ainsi établi à 75%. En revanche une contreperformance a été observée au niveau des industries chimiques et parachimiques. Les patrons ayant participé à l’enquête de Bank Al-Maghrib ont constaté un repli de la production au moment où les ventes de cette branche auraient marqué une hausse aussi bien sur le marché local qu’étranger. En effet, les ventes se sont redressées au niveau de l’ensemble des branches industrielles sujettes à l’enquête.

Seuls les industriels agroalimentaires ont observé une stagnation au moment où les autres patrons confirment une amélioration tant sur le marché local qu’étranger avec des tendances différenciées. A titre d’exemple, la hausse des ventes des industries textile et cuir recouvre un accroissement dans l’«industrie de l’habillement et des fourrures» et un repli dans l’«industrie textile» et dans l’«industrie du cuir et de la chaussure». Par destination, les ventes de cette branche auraient reculé sur le marché local et auraient augmenté à destination de l’étranger. De même, les commandes auraient progressé avec un carnet de commandes qui se serait situé à un niveau normal.

Les commandes auraient connu une hausse dans l’«agroalimentaire», dans la «chimie et parachimie» et dans la «mécanique et métallurgie». Elles auraient, par ailleurs, baissé dans le «textile et cuir». Les carnets de commandes se seraient situés, quant à eux, à un niveau supérieur à la normale dans l’«agroalimentaire» et dans la «chimie et parachimie» et inférieur à la normale dans le «textile et cuir» et dans la «mécanique et métallurgie». Pour les trois prochains mois, les patrons gardent leur optimisme quant à une éventuelle évolution positive de la production et des ventes dans toutes les branches. Les partons opérant dans la branche «mécanique et métallurgie» font exception, puisqu’ils anticipent une baisse de la production.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *