Les pièges de l’entretien d’embauche

Décrocher un job passe par la réussite de son entretien d’embauche. Seulement voilà, il arrive que votre futur employeur veuille tester votre présence d’esprit, parfois essentielle dans l’exercice de votre fonction au sein de l’entreprise. Il pose alors certaines questions piège afin de mesurer votre réactivité. Il vous questionnera par exemple sur le niveau de salaire que vous recherchez. Question embarrassante ! Pas de précipitation.
Vous pouvez répondre qu’il est difficile de parler de salaire sans connaître en détail le travail à accomplir et les responsabilités à tenir. En tout cas, il serait judicieux de se renseigner sur la fourchette prévue pour mieux pouvoir vous situer. Parmi la liste des questions pièges figure également votre appréciation du supérieur hiérarchique. Quels que soient vos vrais sentiments, restez positif. Un chef hiérarchique est une personne avec qui vous entretenez de bonnes relations et qui vous apprend beaucoup de chose. Si l’on vous questionne sur les choses qui vous stimulent, répondez tout simplement: la réussite, une possibilité d’avancement, la chance d’apprendre, des collègues agréables, … Et bien sûr, la rémunération !
Votre futur employeur risque aussi de vous poser des questions sur vos objectifs à court, moyen et long termes. Là, il serait plus intelligent de faire coïncider votre réponse avec des objectifs qui peuvent être normalement réalisables au sein de la société où vous êtes candidat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *