Les plages marocaines conformes

Les plages marocaines ont connu cette année une évolution très importante, atteignant un taux de conformité avec les normes internationales de qualité de 90,33%, soit une amélioration de 18,85% sur les neuf dernières années, a affirmé le ministre de l’Equipement et des transports, M. Karim Ghellab. Lors d’une conférence de presse, vendredi à Rabat, consacrée à la présentation des conclusions du rapport national sur la qualité des eaux des plages pour la saison 2005/2006, le ministre a indiqué que les stations non conformes aux normes sont de l’ordre de 9,66% pour les 24% enregistrés lors des 9 dernières années.
Cette amélioration, a dit M. Ghellab, s’explique par la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants, notamment le programme "Plages propres", parrainé par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasna, ainsi que les campagnes visant à sensibiliser les différents intervenants à la nécessité de préserver les plages de toutes les formes de pollution. Selon le ministre, ce programme mis en oeuvre par les ministères de l’Equipement et de l’Environnement, s’est élargi cette année pour couvrir 93 plages au lieu de 18 en 1993.
Il comprend 300 postes de contrôle contre 36 en 1993, 3149 opérations d’échantillonnage contre 396 auparavant. De son côté, le ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Eau et de l’Environnement, M. Mohamed Elyazghi, a fait état du lancement, à partir de l’année prochaine, du programme national d’assainissement et de traitement des eaux usées, pour un coût de 43 milliards de DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *