Les prévisions d’été revues à la baisse

Présentant mardi leur premier baromètre semestriel, les membres de l’Association de tour- opérateurs-Ceto ont indiqué que « tous les voyagistes ont revu leurs chiffres à la baisse », alors qu’au départ, ils s’attendaient à une reprise de l’activité en 2004, après une mauvaise année 2003. Toutefois, ont-ils précisé, si la reprise espérée n’aura pas encore lieu cette année, « la plupart devraient terminer la saison avec un résultat positif ». Pour expliquer leurs réserves, les professionnels du Ceto, qui représentent 80% de la profession, évoquent un manque de visibilité d’après l’état des réservations sur l’été et les résultats de l’hiver. Ils citent le cas de Fram, devenu emblématique. Le voyagiste toulousain a annoncé récemment abandonner son objectif d’une croissance de 8% pour tabler sur une simple stabilité de ses ventes en 2004. Cette annonce, qui a créé selon un voyagiste, « un électrochoc » dans la profession, a confirmé un malaise dans un métier affaibli par le 11 septembre 2001, les attentats, la guerre en Irak, le Sras, la crise économique, le développement des « low cost » et dernièrement la hausse du carburant. « Les tour-opérateurs traditionnels sont en pleine rélexion, et au coeur d’une mutation de stratégie », explique le président du Ceto, René-Marc Chikli, qui met en avant également la vente de dernière minute, les changements d’habitude des voyageurs, la réservation en ligne, qui fait la fortune des sites-web, ou les politiques de prix. Pour l’été, selon le Ceto, « juillet est pour l’instant meilleur qu’août en termes de réservations, contrairement aux années précédentes », mais « les ventes d’août peuvent encore se faire au mois de juin ».
Curieusement, « l’arrière-saison se présente bien, avec paradoxalement des réservations en avance pour l’ensemble des grands voyagistes ». En termes de destinations, l’Espagne et la Grèce sont en forte baisse, comme déjà cet hiver, la République dominicaine se maintient, l’Egypte, le Mexique et la Croatie sont en hausse, et le Ceto constate une reprise vers les Etats-Unis. M. Chikli a également fait état de « demandes fortes et anticipées » pour l’Europe de l’Est.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *