Les prix de l’immobilier renouent avec la hausse

L’immobilier est en train de flamber. En effet, l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré à fin septembre 2011 une hausse trimestrielle de 1,1% reflétant une augmentation des prix de l’ensemble des grandes catégories. C’est ce qui ressort du rapport sur l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) publié conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). En glissement annuel, l’IPAI a progressé de 0,8% au 3ème trimestre, rythme inférieur à celui de 2,2% enregistré le trimestre précédent. Cependant, cette évolution recouvre un accroissement de 2,1% des prix des biens résidentiels et commerciaux et un recul de 1,7% de ceux des biens fonciers. Par région, les tendances des prix, en glissement annuel, ont été différenciées. Des diminutions ont été enregistrées dans les régions de Chaouia-Ourdigha, Souss-Massa-Draâ et Tanger-Tétouan, alors que des hausses ont été relevées dans les régions de Doukkala-Abda, Marrakech-Tensift-El Haouz, Tadla-Azilal et l’Oriental. Dans les autres régions, les prix n’ont pas connu de variations significatives. Dans ce sens, la ventilation de l’IPAI par ville, fait ressortir des évolutions divergentes en glissement annuel au cours du 3ème trimestre. Ainsi, Marrakech, Tanger, Rabat et Meknès ont accusé des baisses respectives de 9,3%, de 6%, de 2,7% et de 2,3%. Les autres villes ont enregistré, en revanche, des progressions allant de 0,8% pour Agadir à 17,9% pour El Jadida. Par catégories, les prix des appartements ont enregistré un accroissement trimestriel de 1,7%, rythme comparable à celui du trimestre précédent. En glissement annuel, ils ont progressé de 2,9% au lieu de 4,9% un trimestre auparavant. S’agissant des maisons, après un accroissement trimestriel de 1,6%, leurs prix ont diminué de 1,4% au 3ème trimestre. En glissement annuel, ces prix ont progressé de 1,2% après un accroissement de 2,9% un trimestre auparavant. Pour leur part, les prix des villas ont augmenté de 4,1% d’un trimestre à l’autre et de 5,3% sur un an. Pour leur part, les transactions ont enregistré un repli de 7% d’un trimestre à l’autre et une augmentation de 9,7% sur un an, atteignant 293 ventes. Sur un autre volet, les prix des terrains urbains ont enregistré une progression trimestrielle de 1,3% et une diminution de 1,7% en glissement annuel. Aussi, ceux des locaux commerciaux ont progressé de 0,5% d’un trimestre à l’autre et de 2,5% en glissement annuel. Quant aux prix des bureaux, ils ont progressé de 12,3% d’un trimestre à l’autre, alors qu’en glissement annuel, ils ont quasiment stagné.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *