Les producteurs de détergents s’engagent pour l’environnement

Les producteurs de détergents s’engagent pour l’environnement

L’Association marocaine des opérateurs de détergents (AMOD) lance son premier projet de développement durable dans les lessives (DDL). C’est ce qu’a été annoncé lors d’une conférence de presse tenue par l’association, mardi 26 janvier, à Casablanca. Créée suite au discours royal de juillet 2009 et appelant à l’élaboration d’un projet de charte nationale globale de l’environnement, l’AMOD est constituée des principaux industriels de détergents du Maroc (Distra, Procter&Gamble IMM et Unilever Maghreb) et travaille en partenariat avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. «Ce premier projet consiste à sensibiliser les industriels des détergents sur une approche commune de développement des lessives concentrées, en ligne avec la préservation de l’environnement», a précisé Nawal Elaidaoui, présidente de l’AMOD. Ainsi, le projet DDL est une approche de concentration des détergents menée par l’AMOD, avec l’objectif d’assurer des avantages significatifs de développement durable à travers une meilleure utilisation des ressources. «Concrètement, les entreprises membres de l’AMOD s’engagent à lancer des lessives concentrées en réduisant le volume et le poids des poudres respectivement de 25 et de 15% tout en fournissant, au moins, une performance de produits identiques», a expliqué Amin Guessous, vice-président de l’AMOD. Aussi, par la mise en place des lessives concentrées, l’AMOD poursuit un triple objectif. «En réduisant les volumes des lessives, les emballages sont moins importants, donc au final moins d’arbres à détruire. En plus, les émissions de CO2 liées au transport vont être, considérablement, réduites. Avec l’utilisation des lessives concentrées, le consommateur y gagne aussi en utilisant moins de poudre pour laver la même quantité de linge», a souligné Mohamed El Hakkaoui, directeur de la direction de contrôle et prévention des risques ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement. De ce fait, selon les prévisions de l’AMOD, le projet DDL permettra au bout d’une année d’implémentation une économie d’énergie qui pourra couvrir 24,74% de la population pendant un mois, une économie d’eau douce pour approvisionner 98.937 citoyens pour un mois, 39.500 tonnes de produits chimiques en moins, 2.700 tonnes d’emballage en moins, 2.630 camions en moins sur les routes et une réduction de 65.000 tonnes de gaz CO2 causant l’effet de serre. «Afin d’expliquer aux consommateurs les avantages des produits concentrés de lessive, l’AMOD compte mener une campagne d’information en février prochain en partenariat avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement», a conclu Mme Elaidaoui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *