Les producteurs demandent un encadrement des promotions

Les producteurs demandent un encadrement des promotions

Les producteurs de fruits et légumes ont demandé mardi lors d’une «réunion de travail» à la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (un meilleur encadrement des promotions de leurs produits par les distributeurs. Depuis le début de l’été, les producteurs sont confrontés à une crise en raison de la baisse des prix et de leurs revenus. Une série de réunions sont en cours pour tenter de trouver des solutions à ces crises récurrentes. Ces rencontres, qui s’articulent autour de dix groupes de travail, préparent la table ronde qui se tiendra le 22 septembre, à l’initiative du ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, sur la compétitivité de la filière. La réunion de mardi, à laquelle ont assisté les distributeurs, a porté sur la «publicité hors du lieu de vente», autrement dit les promotions concernant les fruits et légumes annoncées par la grande distribution dans ses catalogues, à la radio ou encore dans la presse écrite.
Les producteurs dénoncent ces opérations qui sont une «course à l’échalote» entre les enseignes et «affaiblissent» la filière. Surtout, ils souhaitent que ces promotions fassent l’objet d’un contrat écrit avec engagement des deux parties sur les prix et les volumes.
Aujourd’hui, la loi ne définit pas ce contrat, ni dans sa forme ni dans son contenu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *