Les professionnels se préparent à la crise

Pour le tourisme comme pour d’autres activités économiques clées, les conséquences des attentats du 11 septembre ne se sont pas fait attendre. Pour 2002, le nombre des annulations est estimé à 30000. Selon les derniers chiffres, le 4ème trimestre 2001 a enregistré 15.000 annulations de voyage de touristes étrangers. En attendant une évaluation plus précise des retombées de cet événement, les professionnels ne veulent cependant céder au pessimisme. En témoignent les plans anticrise mis en place aussi bien au niveau des institutionnels et des opérateurs pour sortir d’une crise éventuelle. Pour les neufs premiers mois de l’année en cours, 1.985.307 touristes ont visité le Maroc contre 1.907.202 durant la même période de l’année précédente, soit une hausse de 4,1%, indique l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT). L’Office précise que ce chiffre ne prend pas en considération les Marocains résidant à l’étranger dont le nombre est passé de 1393031 en 2000 à 1.562.563 en 2001 (+12,2%). Selon les derniers chiffres communiqués par l’ONMT, plus de 27.300 Saoudiens ont visité le Maroc durant la même période, contre 26.323 en 2000, soit une augmentation de 3,9%. Les arrivées des Egyptiens sont estimées à 8.174, contre 7.617 (+7,3%). Le nombre des touristes en provenance des autres pays du Moyen-Orient et du Golfe a atteint 24.335, contre 20.947 (+16,2%). Quant au nombre de touristes européens, il a atteint 1.667.064, contre 1.585.224 l’année dernière, soit une hausse de 5,1 %. Les scandinaves viennent en tête (30,6%). Ils sont talonnés par les Portugais (29,4%). Les Roumains représentant 20,4 %, les Polonais 17,7%, les Russes 15,8%, les Grecs 15,8 %, les Belges 14,9 % et les Britanniques 8,7%. Le nombre des touristes venant d’Espagne, de Suisse, de la Turquie et de certains pays de l’Est a enregistré une baisse variant entre 0,7% (Italie) et 38,9% (Slovaquie). Le nombre des touristes japonais a accusé, lui aussi, une baisse de 28,8% (12.857 cette année, contre 18.059 en 2000), à l’instar du nombre des touristes en provenance de l’Amérique du Nord qui a régressé de 3,5%. Le nombre des touristes australiens, néo-zélandais et africains a cependant enregistré une augmentation respectivement de 19,9%, 19,9% et 4%. Concernant les touristes du Maghreb arabe, la hausse en matière d’arrivées s’est élevée à 13%. Les Tunisiens arrivent en tête avec 23.677 touristes, contre 21.004 l’année dernière, suivis par les Algériens avec 18.153 contre 16.734. Le nombre des visiteurs libyens a atteint 10.557 contre 8454.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *