Les professionnels sont confiants

Pour l’année 2002, l’OMT (Organisation mondiale du tourisme) garde son optimisme. A en juger par les dernières déclarations de son président, Francesso Frangiali, les attentats du 11 ne se traduiront pas par une remise en cause des projets engagés par les industriels touristiques. Selon lui, ces événements ont causé la perte d’un million d’emplois au niveau mondial au lieu de 9 millions comme s’y attendaient les professionnels.
L’OMT indique qu’en 2001 le nombre des voyageurs s’est établi à 700 millions de personnes. Un niveau jugé décevant par l’Organisation.
Celle-ci parle d’une quasi-stagnation par rapport à 2000 (699 millions d’arrivées). En décembre 2001, l’activité touristique mondiale a enregistré un recul situé entre 12 et 15 % par rapport à la même période de l’année précédente. A en juger par le dernier rapport de l’OMT, les attaques terroristes perpétrées aux Etats-Unis ont eu sur le secteur du tourisme, des répercussions plus graves que toute autre crise des dernières années. Et de poursuivre que ces événements ont créé un climat d’incertitude, un flottement et une certaine peu de voyager, du moins en avion et vers certaines destinations. Ils ont créé, selon l’Organisation, une baisse de la confiance chez les consommateurs et chez les professionnels. Ces attaques ont considérément aggravé la situation du secteur touristique qui souffrait déjà du ralentissement économique. Trois principales destinations ont été victimes de ces événements.
Il s’agit des Etats-Unis, des pays arabo-musulmans. Cela n’empêche pas pour autant l’OMT de maintenir ses prévisions pour l’année en cours. Son Président estime que le secteur a de fortes chances pour rebondir en 2002. Pour 2010, il table sur un milliard de voyages à travers le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *