Les professionnels tablent sur une hausse pour le prochain trimestre

Bank El-Maghrib vient d’annoncer, dans son enquête mensuelle, une progression de la production industrielle en juillet par rapport à juin 2008. Cette progression a été relevée par une enquête dans le cadre de l’analyse de la conjoncture dans l’industrie durant le mois de juillet.
En effet, 60% des entreprises interrogées par la Banque centrale ont affirmé que la production industrielle a connu un développement remarquable entre le mois de juin et juillet, alors que 17% ont signalé une régression. Cette tendance à la hausse a touché toutes les branches, à l’exception des industries électriques et électroniques et des industries mécaniques et métallurgiques, où la production a enregistré une baisse, entre les mois de juin et juillet 2008. Selon les résultats de cette enquête, le taux d’utilisation des capacités de production s’est situé autour de 72%, ce qui enregistre une hausse de 1%. Ce taux a atteint 84% dans les industries électriques et électroniques, 75% dans les industries chimiques et parachimiques, 70% dans les industries agroalimentaires, 68% dans les industries du textile et du cuir et 66% dans les industries mécaniques et métallurgiques.
Cette enquête mensuelle d’opinion a été menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant 400 entreprises opérant dans le secteur industriel national. Le taux de réponse de l’enquête de juillet était de 62,5%, ce qui équivaut au nombre d’entreprises ayant répondu à l’enquête rapportée au nombre d’entreprises de l’échantillon. De même, l’enquête a relevé que les ventes globales ont progressé d’un mois à l’autre, en liaison avec l’amélioration des livraisons locales et étrangères. Cette hausse a été observée au niveau de toutes les branches, à l’exception des industries électriques et électroniques et les industries mécaniques et métallurgiques, où les ventes globales ont quasiment stagné. Par ailleurs, le niveau des stocks de produits finis demeure dans l’ensemble quasi-normal au niveau de l’ensemble des branches industrielles. Cette situation recouvre un niveau supérieur à la normale dans les industries du textile et du cuir et les industries chimiques et parachimiques et un niveau quasi-normal dans les autres industries. Pendant le mois de juillet, les prix des produits finis ont été, orientés à la hausse dans tous les secteurs d’activité, particulièrement dans les industries agro-alimentaires. Pour les trois prochains mois, une augmentation des prix est prévue dans toutes les branches d’activité.
En plus, les entrées de commandes globales se sont inscrites en hausse en juillet. Cette hausse est liée à l’amélioration des flux des commandes dans l’ensemble des branches d’activité, à l’exception des industries électriques et électroniques, ajoute l’enquête.
Cette tendance est attendue pour les trois prochains mois. Car, les industriels prévoient dans l’ensemble une progression de la production qui concernera toutes les branches industrielles, à l’exception des industries du textile et du cuir, où les professionnels anticipent une baisse de l’activité.
Dans tous les cas de figure, l’objectif de cette enquête est de disposer de données de qualité dans des délais courts permettant une évaluation correcte de la conjoncture industrielle pour une bonne prise de décision.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *