Les recettes MRE se stabilisent à 46,214 milliards DH

Pour la première fois, depuis ces cinq dernières années, les transferts de fonds effectués par les Marocains établis à l’étranger vers le Maroc ont fait du surplace. Généralement, le montant des devises envoyées par les MRE a toujours suivi une tendance ascendante. Mais, cette année déroge à la règle.
À fin octobre 2008, les recettes MRE se sont stabilisées à 46,214 milliards de dirhams, selon les dernières statistiques de l’Office des changes. Elles étaient à 46,198 milliards de dirhams à fin octobre 2007. La faute est à la crise et au spectre du chômage qui plane sur plusieurs secteurs en Europe.   
Certes, la montée du chômage dans l’Union européenne touchera d’abord les moins qualifiés. Les travailleurs immigrés se trouvent ainsi en première ligne dans toute opération de dégraissage de la masse salariale. Et par conséquent, la crise financière et économique que vivent les grandes puissances économiques touche la manne que cette main-d’œuvre avait l’habitude de transférer vers son pays d’origine. Rien qu’en France, plusieurs entreprises ont annoncé des plans sociaux. L’automobile fait partie des secteurs employeurs qui subissent de plein fouet les effets néfastes de cette crise. Le groupe automobile français PSA a annoncé le 20 novembre un plan de «départs volontaires» concernant 3.550 salariés en France. Pour sa part, Renault a indiqué le 9 septembre qu’il prévoyait d’ici avril 2009 un plan de 4.000 «départs volontaires en France». Le 25 septembre, il a ajouté la suppression de 2.000 emplois dans ses filiales européennes, dont 900 en France. Sony France procédera à la fermeture de son usine dans les Landes qui compte 312 personnes, estimant qu’elle n’est «plus viable dans sa forme actuelle». Amora Maille du groupe Unilever a annoncé le 20 novembre la fermeture de trois sites de production, dont celui de son usine historique de Dijon, d’ici le 31 décembre et la suppression de 296 emplois. Le numéro trois français de la vente à distance, Camif, a annoncé le 7 novembre la suppression de 946 postes. Le groupe américain Molex a fait connaître le 23 octobre son intention de fermer son site de production de connecteurs électriques pour automobiles employant quelque 300 salariés à Villemur-sur-Tarn. La liste est longue. Par ailleurs, il n’y a pas que les recettes MRE qui ont été touchées par cette récession de l’économie mondiale. Les recettes des investissements et prêts privés étrangers ont enregistré une régression de 16,8 %, par rapport à fin octobre de l’année précédente. Elles se sont établies à 25,581 milliards de dirhams contre 30,74 milliards de dirhams, soit une baisse de 5,158 milliards de dirhams.


Phosphates et dérivés : Un record de  48,6 milliards de dirhams


À fin octobre 2008, les exportations de marchandises ont progressé de 32,8%, selon l’Office des changes. Cette progression est due principalement  aux exportations de phosphates et ses dérivés qui ont presque triplé, atteignant 48,630 milliards de dirhams contre 18,108 milliards de dirhams, à fin octobre 2007. La part des phosphates et ses dérivés dans le total des exportations a de ce fait fortement augmenté, passant à 36% contre 17,8% à fin octobre 2007, selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *