Les recommandations de Wafa Bourse

À travers les notes de recherches, les bonnes opportunités, comme les mauvaises d’ailleurs, sont mises en évidence afin de renseigner, au mieux, l’investisseur boursier. À cet exercice, les analystes financiers de la société de bourse Wafa Bourse ont maintenu, indépendamment de la crise du marché qui en a dissuadé plus d’un, cette tradition. Dans leur derrière livraison, les résultats semestriels publiés ont été traités. Il en ressort que ces résultats revêtent un caractère mitigé puisque le chiffre d’affaires global stagne à 44 Mds DH alors que le résultat net progresse de 28% à 5 Mds DH. «Ces réalisations couvrent cependant une certaine disparité au niveau des secteurs», précisent les analystes. D’un point de vue fondamental, ce sont les cimenteries qui tirent tant le chiffre d’affaires que les résultats nets à la hausse, affichant une progression de 37% à 888 MDH. «D’un point de vue conjoncturel, la SNI a dégagé un résultat net de l’ordre de 1,3 Mds DH découlant principalement des plus values sur cessions réalisées contre 423 MDH, ce qui fait doubler le résultat agrégé du secteur», est-il précisé. Une appréciation notable au niveau des assurances grâce au redressement des cours de la bourse, ce qui permet de passer d’une perte de -64 MDH à un bénéfice agrégé de 82 MDH. Enfin, la majorité des autres secteurs affichent un recul tant au niveau du chiffre d’affaires agrégé que des résultats nets publiés. Les valeurs phares retenues par Wafa Bourse sont : BMCI, EQDOM, MAGHREBAIL, BRANOMA, CENTRALE LAITIERE, COSUMAR, AGMA LAHLOU TAZI, CIMAR, LAFARGE, SONASID et ONA. Par contre, les valeurs dont il faut s’écarter avec une opinion à la vente de la société de Bourse sont clairement identifiées. Il s’agit de LESIEUR, MAROCAINE VIE, SAMIR, CIH, ACRED, SOFAC CREDIT et MAROC LEASING. La BMCI exprime une forte volonté de croissance et de gains de parts de marché. En outre, les synergies de fusion avec l’ex. ABN devraient être plus tangibles dans les prochaines années. «Compte tenu de ces décotes et eu égard au fait que le titre BMCI résiste à la tendance baissière du marché, nous recommandons d’acheter ce titre», recommandent les analystes. Pour EQDOM, la société présente de bons fondamentaux et jouit d’une bonne image de marque. De surcroît, sa fusion absorption avec Sogécrédit et l’intégration du groupe Société Générale devraient lui insuffler un nouveau potentiel de croissance. Eqdom est leader du secteur dans un contexte de concurrence accrue, position qui se trouve renforcée par l’accès au réseau bancaire de la SGMB. Par ailleurs, sa bonne assise financière lui confère un potentiel de croissance important. La société présente le taux de provisionnement le plus élevé du secteur combiné à un bon niveau du coefficient d’exploitation par rapport au secteur. «Nous recommandons d’acheter le titre Eqdom pour ses fondamentaux et les décotes significatives que le titre présente en termes de P/E (-33%) et P/B 04 E (-32%) par rapport au marché», est-il recommandé. Aussi pour Maghrébail, la société est jugée leader d’un secteur en pleine croissance. Maghrébail devrait profiter des synergies avec le groupe Finance.com en termes de refinancement et d’exploitation du réseau BMCE. Elle a un tour de table institutionnalisé, avec comme actionnaire de référence le groupe BMCE. Sa bonne maîtrise des risques (taux de contentieux de 5,6 %) est exemplaire. «Nous réitérons notre confiance dans la qualité du management et la solidité des fondamentaux de la société ; toutefois nous attirons l’attention des investisseurs sur le risque de constitution de provisions additionnelles induit par la nécessité de se conformer aux nouvelles règles prudentielles BAM», laissent entendre les analystes de Wafa Bourse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *