Les Relations Publiques, c’est un métier…

De tous les métiers de la communication, celui des relations publiques est le plus méconnu et certainement le plus mal aimé. Le public, et surtout les journalistes identifient cette fonction à celle de l’attaché de presse qui harcèle le journaliste pour qu’on parle de son client ou de son patron. Le vrai RP ne fait jamais cela et il fait beaucoup d’autres choses. Mais alors, quelle est sa fonction au sein de l’entreprise ?
Selon les professionnels, il est responsable de l’établissement, du maintien et de l’amélioration systématiques de la compréhension et de la confiance réciproques entre une organisation et tous les publics-cibles qui exercent ou peuvent exercer une influence sur l’existence de sa structure. Objectif: optimaliser la réalisation des objectifs de cette organisation.
La profession a donc considérablement évolué au cours des deux dernières années, et ce, sous la pression du marché. Des relations avec la presse, on est aujourd’hui passé au stade de la gestion de la communication. En effet, si par le passé, les PR et la pub s’entendaient plutôt comme chien et chat, elles se sont aujourd’hui considérablement rapprochées. A titre indicatif, lorsqu’une entreprise lance un nouveau produit sur le marché, elle ne se contente plus aujourd’hui d’en faire la promotion par le biais d’affiches, de spots, mais elle opte désormais également pour les articles rédactionnels. Ceci s’explique notamment par la subdivision en groupes-cibles de moindre importance et plus spécifiques, disposant tous de leurs médias particuliers.
Ce phénomène va en outre de pair avec une tendance accrue de la publicité en faveur d’une globalisation et d’une internationalisation, ce qui a pour conséquence que les coûts de la diffusion d’une annonce dans tous les magazines et sur les différentes chaînes de télévision sont beaucoup trop élevés. Les articles rédactionnels permettent par contre aisément d’atteindre ces groupes-cibles. Et ce, à moindres frais.
On note également une nette tendance en faveur de la communication interne. Il s’agit même du grand défi des dix années à venir, tonnent les spécialistes. Par le passé, la demande des entreprises désireuses de communiquer avec leur personnel était quasi exclusivement technique: affiches, journal vidéo, manuel…
Les choses ont changé du tout au tout dans ce domaine. Le climat général est devenu tellement incertain que les travailleurs veulent être rassurés. Ils veulent pouvoir croire dans la politique de leur entreprise. Une belle brochure quadri ne leur suffit plus. Ce qu’ils veulent, ce sont des responsables en qui ils puissent croire. Le manager se doit donc de gagner les travailleurs à sa cause et à sa politique. Il doit pouvoir vendre la flexibilité à son personnel et pour ce faire, il faut bien plus que des brochures ou des manuels. La formation en communication du manager fait donc désormais partie intégrante des PR.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *