Les revenus semestriels dépassent les perspectives

Les revenus semestriels dépassent les perspectives

Les revenus du Koweït au premier semestre de l’actuelle année fiscale se sont chiffrés à 28,7 milliards de dollars, dépassant le budget prévu pour l’ensemble de l’année, et ce grâce au raffermissement des cours du brut, a annoncé, lundi 9 novembre, le ministère des Finances. Au 30 septembre, les revenus semestriels dépassent de 12% les 28,1 milliards de dollars prévus dans le budget annuel pour l’exercice 2009/2010, selon des statistiques mises en ligne sur le site du ministère. Les dépenses publiques semestrielles se sont établies à 11,2 milliards de dollars, soit 26,6% des 42,1 milliards de dollars prévus pour les dépenses de l’Etat sur l’ensemble de l’année fiscale, ajoute le ministère. Il en résulte un excédent budgétaire de 17,5 milliards de dollars contre un déficit prévu de 14 milliards de dollars. Le Koweït reste sur dix années de surplus budgétaires même s’il avait prévu à chaque fois un déficit. L’année fiscale court du 1er avril au 31 mars. Les recettes pétrolières de l’émirat se sont élevées en six mois à 27,1 milliards de dollars, dépassant de 12% les projections budgétaires fixées à 24,1 milliards de dollars, grâce à un raffermissement des prix du brut. Les recettes pétrolières représentent 94,3% des revenus de l’émirat, selon le ministère.
Le budget a été calculé sur la base d’un baril à 35 dollars contre 50 dollars dans le précédent budget. Or, les prix du pétrole ont progressivement augmenté de 30 dollars le baril fin 2008 et au début de l’année pour se situer actuellement autour de 80 dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *