Les Télécoms en Salon au Maroc

Sur fond de guerre en Irak et la morosité du secteur des technologies de l’information, le Telecomp Maroc 2004 tiendra sa quatrième édition à Casablanca du premier au 4 avril prochain.
Ce salon dédié aux télécoms, aux systèmes d’information et à la diffusion au Maroc fera le point sur l’état d’évolution du processus de la libéralisation du secteur.
D’ailleurs, cette édition sera marquée par la tenue de la conférence internationale sur le respect des standards dans les télécoms et le rôle des autorités de régulation en la matière. Organisé conjointement par l’Agence Nationale de Réglementation des télécoms (ANRT) et l’Institut Européen des Normes de Télécommunications (ETSI), ce séminaire international se déroulera en marge des expositions les 3 et 4 avril.  
Le nombre total des participants au Salon ne dépasse pas cette année 50 entreprises. Parmi les sociétés ayant confirmé leur présence à cette messe : Maroc Telecom, Méditel, Nokia, Sofrecom, GSM Al Maghrib, Nortis, Eutelsat…
« Au-delà du contexte de crise qui frappe de plein fouet le secteur, le salon se veut s’inscrire dans la continuité pour faire le point sur les contraintes du développement des technologies de l’information au Maroc», précise Abderhamane Ouardane, le directeur de Forum 7, l’Agence déléguée en charge de l’organisation. Sur le plan organisationnel, les deux partenaires en charge de l’organisation, en l’occurrence Forum 7 et l’allemand Faitrade, ont décidé de consacrer les matinées du Salon aux professionnels et les après-midi au grand public.  A cet égard, abstraction faite de la léthargie du marché des télécoms, cette édition connaîtra la présentation par l’opérateur historique de sa nouvelle offre GPRS (General Packet Radio Services).
Cette technologie permet d’atteindre des débits supérieurs comparativement au GSM. IAM révélera également sa stratégie pour la migration vers l’UMTS et ses projets pour la commercialisation de l’accès Internet haut débit (ADSL). Actuellement, le marché des télécoms au Maroc réalise un chiffre d’affaires de 16 milliards de DH. Le nombre des abonnés GSM (IAM et Méditel) a dépassé la barre de six millions soit un taux de pénétration de l’ordre de 19%. Cependant, 90% de ce parc d’abonnés optent pour le prépayé.
Au niveau de l’équipement informatique, l’année 2002 a connu la vente par les grossistes informatiques de plus de 100 mille ordinateurs dont 50 % sont commercialisés par des sociétés de clones au détriment des marques (HP, IBM et Siemens).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *