Les topographes en séminaire à Marrakech

Le président de la Fédération Internationale des Géomètres (FIG), M. Holger Magel, a appelé à une présence arabe accrue au sein de la Fédération et des autres organismes internationaux spécialisés en vue d’enrichir l’expérience internationale dans le domaine de l’ingénierie topographique. La 2-ème conférence internationale des géomètres-topographes pour l’Afrique et le Moyen-Orient, qui se tient actuellement à Marrakech, a été une opportunité pour plusieurs pays arabes d’adhérer à la Fédération et partant de conforter leurs expériences respectives avec celles des autres Etats membres, a indiqué M. Magel qui s’exprimait, mercredi soir, lors d’une conférence de presse conjointe avec les présidents de l’Union Arabe des Géomètres (UAG) et de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres-Topographes (ONIGT), respectivement MM. Fadous Sarkiss et Aziz Hilali. Après avoir mis en relief l’importance de la contribution de l’ingénieur géomètre-topographe à la réalisation du développement durable, M. Magel a rappelé que la FIG, qui dispose de membres correspondants dans plus de 110 pays, a pour objectifs notamment d’apporter aide et assistance aux Etats membres dans les domaines de la formation, de la pratique professionnelle et de l’échange d’informations et d’expériences. Pour sa part, M. Fadous Sarkiss a fait remarquer que l’UAG, créée récemment à l’initiative de neuf pays, ambitionne d’unifier les visions des spécialistes et experts arabes, coordonner leurs positions et d’utiliser à bon escient les potentialités dont dispose le monde arabe. M. Aziz Hilali a, de son côté, passé en revue les différentes actions menées par l’ONIGT et ses domaines d’intervention dont l’organisation de la profession et les modalités de son exercice, outre l’intérêt porté aux questions inhérentes au développement durable. Membre de la FIG depuis 2001, l’ONIGT regroupe plus de 700 ingénieurs géomètres-topographes exerçant dans le secteur public avec une tendance de plus en plus marquée pour la création d’entreprises privées. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi, cette conférence de quatre jours réunit des experts représentant 42 pays des quatre coins du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *