Les ventes de ciment au Sud Embellie Embellie Avec +18,3% pendant le premier semestre 2013

Les ventes de ciment au Sud Embellie Embellie Avec +18,3% pendant le premier semestre 2013

Contrairement aux autres régions du Royaume, le secteur du ciment affiche une bonne santé au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.  Les ventes du ciment au niveau de la région ont enregistré une évolution de +18,3% pendant le premier semestre 2013.

Les autres régions ont, quant à elles, connu des chutes à l’image de Tadla-Azilal (-26%), Tanger-Tétouan (-20,2%), Souss-Massa-Drâa (-15,8%), Meknès-Tafilalet (-16,9%) et le Grand Casablanca (-15,5%).

Cette région est dotée d’une seule installation de broyage et de conditionnement de ciment, d’une capacité de production annuelle de 250.000 tonnes en première phase, extensible à 500.000 tonnes en seconde phase, de conception moderne, entièrement automatisée.

Cette nouvelle unité a permis de répondre, dans les meilleures conditions, aux besoins de la région en quantité et en qualité et a rendu l’approvisionnement des provinces du Sud non tributaire des contraintes de transport. Selon ses responsables, cette usine a permis, en outre, de générer des emplois et de valoriser les matériaux de la région (calcaire, pouzzolane et gypse), le clinker étant acheminé par bateau depuis la cimenterie de Safi où Ciments du Maroc dispose d’importantes capacités de production. Ce site est alimenté à partir d’un parc d’énergie éolien qui répond à 80% des besoins de cette unité. La consommation dépasse aujourd’hui les 100.000 tonnes. Celle-ci est appelée à connaître une importante évolution grâce aux grandes potentialités de la région.

Cette hausse est justifiée notamment par le fait que le secteur du bâtiment et des travaux publics est en tête des secteurs les plus dynamiques comme le confirment les données du Centre régional d’investissement de Laâyoune, avec plus de 36% des certificats négatifs au cours du premier semestre 2013. Cette région connaît actuellement de profondes mutations dans le secteur de l’habitat avec le nouveau programme d’habitat arrivé à un stade très avancé avec 80% des réalisations.

Ainsi les constructions battent leur plein, notamment au niveau des nouveaux quartiers de la ville situés vers la Route Smara. Cette unité sert également les autres villes du Sud marocain, dont Boujdour habitée par plus de 50 mille personnes et Dakhla 100 mille.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *