Les ventes de ciment se redressent de 2,14% au 1er semestre

Les ventes de ciment se redressent de 2,14%  au 1er semestre

Le marché de la construction reprend petit à petit. Les ventes de ciment sont sur leur lancée en ce premier semestre de l’année.

La consommation nationale a en effet atteint une belle performance au titre des six premiers mois. C’est ce que l’on peut déduire des dernières statistiques établies dans ce sens. Les données internes des membres de l’Association professionnelle des cimentiers communiquées au ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville font ressortir à fin juin 2019 une tendance positive du secteur. La livraison du mois de juin porte sur un total de 849.524 tonnes de ciment. Un volume en hausse de 4,13% comparé au même mois de l’année passée. La consommation cumulée sur les six premiers mois de l’année s’inscrit également en progression. Le bilan établi par les membres de l’APC, en l’occurrence Asment Temara, Ciments de l’Atlas, Ciments du Maroc et LafargeHolcim Maroc, fait état d’un cumul de 6,71 millions de tonnes.

La variation semestrielle s’articule en effet autour d’une évolution de 2,14%. Par segment, il ressort que l’essentiel des ventes a été consacré à la distribution. On relève dans ce sens un volume livré de 597.854 tonnes, en hausse de 5,33% par rapport au mois de juin de l’année dernière. Par rapport au semestre précédent, le segment distribution a raflé 4,36 millions tonnes de ciment, en baisse de 1,57% par rapport aux six premiers mois de l’année passée. Le volume de ciment livré au premier semestre pour la réalisation du béton prêt à l’emploi s’élève à 1,15 million de tonnes, dont 112.656 tonnes vendues au mois de juin.

Ainsi ce volume a affiché une hausse de 13,97% par rapport au premier semestre 2018 contre une baisse de 8,35% comparé au mois de juin 2018. Le volume destiné à la « préfa » s’est consolidé de 2,08% par rapport au même mois de l’année passée et de 4,69% par rapport aux six premiers mois de l’année précédente. La consommation du segment bâtiment a battu son plein. La livraison du mois de juin a atteint un pic de 53,27% se situant ainsi autour de 39.793 tonnes à fin juin contre 25.963 tonnes par rapport au même mois de l’année passée.

La consommation cumulée s’élève pour sa part autour de 375.362 tonnes, en progression de 37,39% par rapport au premier semestre de l’année passée. Le segment infrastructure a, quant à lui, vu sa consommation de ciment nettement baisser par rapport à une année plus tôt. Au mois de juin le volume a atteint les 28.383 tonnes, en repli de 5,3%. La consommation cumulée a régressé dans ce sens de 20,36% passant en une année de 292.193 tonnes à 232.695 tonnes au premier semestre 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *