Les villas économiques arrivent

Les villas économiques arrivent

Après le logement social, destiné aux souches les plus défavorisées de la population marocaine, place aux classes moyennes dans les programmes mis en place par le ministère délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme. Vendredi 16 décembre connaîtra justement l’annonce d’un nouveau programme national de villas économiques. La première phase visera la réalisation de 7500 unités dans plusieurs régions du Maroc. Les premières villas seront construites notamment à Meknès et les nouvelles villes de Tamesna près de Rabat et Tamansourt près de Marrakech.
D’autres villes marocaines sont au programme, mais les projets de villas économiques y seront initiés dans une seconde phase. Il s’agit, selon Taoufik Hejira, de la réponse de son département aux attentes et aux besoins d’une grande frange de la population qu’est la classe moyenne représentée par des milliers de fonctionnaires et d’employers du secteur privés. «Nous avons concentré nos efforts sur l’éradication de l’habitat insalubre qui sévit un peu partout au Maroc. Il était temps pour nous de préparer un programme spécifique pour ces foyers qui, actuellement, trouvent le plus grand mal à trouver un toit, tant les offres de l’immobilier résidentiel sont chères», souligne le ministre chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme.
Le produit phare de ce programme sera une villa d’une superficie moyenne de 150 m2. Cette villa sera vendue aux environs de 600.000 DH. « Ce prix a été très bien étudié pour permettre au plus grand nombre de personnes d’acquérir leur foyer », ajoute Taoufiq Hejira.
L’exécution de ce programme qui a été confié au holding d’aménagement Al Omrane et aux différents ERAC couvrira l’ensemble du territoire national. Un soin particulier a également été accordé à l’architecture de ces unités de logement. A cet effet, un concours d’architecture a été lancé par les opérateurs publics avec, pour principal objectif, un aménagement subtil de l’espace disponible pour une habitabilité maximale.
Les projets des deux architectes qui ont remporté ce concours seront d’ailleurs présentés lors de la journée de vendredi 16 décembre.
La cérémonie de présentation officielle de ce programme de villas économiques connaîtra la participation de grands promoteurs immobiliers et des cabinets d’architecture du Maroc.
Si, à moyen terme, l’exécution du programme a été confiée à des opérateurs publics sous tutelle du ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, sur le long terme l’implication du secteur public est également prévue.
La première phase des 7500 logements sera ainsi destinée à encourager et d’intéresser le secteur privé à prendre le relais des organismes publics pour l’exploration de cette niche.
«Tout comme pour le logement social et économique destiné aux populations à revenus très bas, la réussite du programme de villas économiques reste tributaire du degré d’implication du secteur privé aux côtés des établissements publics. Ces derniers ne vont que lancer effectivement le programme.
Le relais devrait être par la suite pris par les promoteurs privés ; Le partenariat public-privé aura de cette manière pris une nouvelle dimension », conclut le ministre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *