Lesieur Cristal : Des réalisations semestrielles «bien huilées»

Lesieur Cristal : Des réalisations semestrielles «bien huilées»

Avec un chiffre d’affaires consolidé de 2,38 milliards de dirhams

En dépit d’une forte volatilité des cours des matières premières et d’une agressivité de la concurrence, occasionnant une forte pression sur les prix de vente de l’huile de table, Lesieur Cristal affiche des réalisations «bien huilées» à fin juin 2017, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.

Dans un contexte marqué également par un développement des marques de distributeurs sur le segment des huiles de table et d’une faible campagne d’huile d’olive 2016-2017 avec des niveaux de prix d’achat élevés, Lesieur Cristal affiche au compteur un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 24,6%, à 2,38 MMDH.

Cette évolution s’explique notamment par la concrétisation d’opportunités à l’export ainsi que par l’amélioration conjoncturelle de l’activité, relèvent les analystes financiers à l’occasion de la publication des résultats semestriels du leader national des huiles de table, Lesieur Cristal. Dans une moindre mesure, le résultat d’exploitation (REX) se hisse de 22,7%, à 146 MDH, pour une marge opérationnelle en quasi-stagnation à 6,1%, (-0,1 point) comparativement à celle de la même période de l’année écoulée. Dans ce contexte, le résultat net part du groupe (RNPG) s’apprécie de 8,6%, à 101 MDH, ajoute la même source.

S’agissant des comptes sociaux, ces derniers font ressortir une augmentation de 25,4% des revenus à 2,39 MMDH et une croissance de 11% du REX, à 141 MDH, pour une marge opérationnelle (MOP) de 5,9% (-0,8 point). Les analystes de BMCE Capital Bourse soulignent aussi une amélioration de 12,2% de la capacité bénéficiaire de la société agro-industrielle, cotée à la Bourse de Casablanca, à 92 MDH, soit une marge nette de 3,9% (-0,5 point). Pour sa part, la trésorerie ressort en nette amélioration, suite notamment à l’encaissement d’une partie du crédit de TVA cumulé sur la période 2004-2013 et aux efforts d’optimisation du besoin fonds de roulement (BFR).

En matière de perspectives et dans un environnement qui reste marqué par une forte volatilité des cours des matières premières, Lesieur Cristal devrait poursuivre durant le 2ème semestre sa stratégie axée sur le renforcement de ses marques ainsi que la mise en œuvre de ses chantiers stratégiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *