Lesieur Cristal reste solide: 2014 a été une année peu porteuse

Lesieur Cristal reste solide: 2014 a été une année peu porteuse

En dépit d’un contexte peu porteur dans son secteur d’activité, Lesieur Cristal a pu consolidé sa capacité à progresser et à délivrer une croissance solide. C’est ce qu’a confirmé le conseil d’administration de l’entreprise, réuni le 12 mars courant, sous la présidence de Khalid Cheddadi, en vue d’examiner l’activité du Groupe et d’arrêter les comptes sociaux et consolidés annuels 2014.

Il en ressort donc que l’année 2014 a été une année de croissance, avec des résultats globalement en progression. C’est ainsi que le conseil d’administration a noté une augmentation des volumes de vente sur l’ensemble des segments. Cependant, l’impact de ces ventes sur le chiffre d’affaires a été masqué par la répercussion de la baisse des cours d’achat des huiles brutes sur les prix de vente aux consommateurs.

Le chiffre d’affaires est ressorti à 3,822 milliards de dirhams en 2014 alors qu’il était à 4,119 milliards de dirhams en 2013. Pour sa part, le résultat d’exploitation s’est chiffré à 270 millions de dirhams, marquant une progression de 5,5% par rapport à 2013 grâce à une bonne gestion des couvertures de matières premières et à la maîtrise des charges opérationnelles déployées par Lesieur Cristal. De même, le résultat net est ressorti à 183 millions de dirhams en 2014, en augmentation de 5,3% par rapport à 2013. De ce fait et suite à ces résultats, le conseil d’administration proposera à la prochaine assemblée générale la distribution d’un dividende de 5,20 dirhams par action.

Il faut dire que l’entreprise s’est beaucoup investie en 2014 dans le but de dynamiser ses chantiers stratégiques, avec en particulier la poursuite des innovations. En effet, Lesieur Cristal a procédé au lancement de nouveaux produits tels que «El Kef» lessive en poudre, Huilor DUO et Cristal EcoPro. Dans le même sillage, l’entreprise a augmenté ses capacités de production, notamment sur les métiers du savon avec la conversion de ses unités industrielles à la biomasse, notamment avec le démarrage de la deuxième chaudière à grignon et le renforcement de sa coopération avec l’amont agricole.

A noter que l’exercice 2014 a connu un événement majeur dans la vie de Lesieur Cristal avec la concrétisation de la cession par la SNI de sa participation résiduelle de 22,8% dans le capital de l’entreprise et le succès de l’OPV qui en a résulté.

S’agissant des perspectives, le conseil d’administration voit rose. Il a souligné que dans un contexte de matière première et de change volatil, Lesieur Cristal dispose d’atouts solides.
Des atouts qui lui permettront de renforcer en 2015 ses avancées stratégiques sur l’ensemble de ses métiers, qu’il s’agisse de la consolidation de sa position de leader ou encore de la politique soutenue d’innovation et d’expansion sur les marchés porteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *