Lesieur performe en 2013: Un chiffre d’affaires de 4,11 milliards DH

Lesieur performe en 2013: Un chiffre d’affaires de 4,11 milliards DH

Conjoncture économique difficile, hausse des coûts énergétiques et concurrence sur l’entrée de gamme de l’huile de table.

Tous ces facteurs n’ont pas eu d’impact sur le rythme de croissance qu’affiche annuellement Lesieur Cristal. L’opérateur agro-industriel national a été au rendez-vous avec la performance. L’exercice 2013 a été marqué par de bonnes réalisations à la fois financière, industrielle et sécuritaire.

Le concept d’innovation mis en vigueur a apporté en peu de temps ses fruits, confirmant ainsi la pertinence du «Business Model» de l’entreprise. Une récolte qui s’est traduite par un chiffre d’affaires de 4,11 milliards de dirhams contre 4,10 milliards une année auparavant. L’essentiel de ce chiffre a été réalisé par l’huile de table 79%, suivie de la production savon 11% et l’huile d’olive 5%.

Le chiffre d’affaires à l’export a également acrû passant de 276 millions de dirhams à 329 millions de dirhams en 2013, soit une contribution de 55% de la production de huile de table. «Malgré le manque de liquidité qu’a marqué le premier semestre de l’exercice 2013, nous avons pu réaliser une croissance solide. Celle-ci a été maintenue grâce à une stratégie axée sur la consolidation des marques, le développement de l’innovation et la rationalisation des coûts opérationnels», commente Samir Oudghiri, directeur général de Lesieur Cristal, en marge de l’annonce des résultats annuels de Lesieur, dévoilés à la presse le 19 mars 2014. L’exercice 2013 a connu , en contrepartie, des gains de productivité.

Ces derniers ont permis l’absorption de la forte hausse du coût de l’énergie et le maintien à un niveau élevé des investissements dans les marques. Le volet sécuritaire a enregistré un énorme pas en 2013. La démarche sécurité a pu réduire de manière significative le taux d’accidents chez Lesieur Cristal. «Nous nous réjouissons pleinement de cette réalisation. Nous sommes passés de 134 accidents à une trentaine récemment. Notre ambition est d’atteindre un niveau 0. Nous sommes confiants d’atteindre cet objectif dans les plus brefs délais», ajoute M. Oudghiri. Lesieur Cristal a par ailleurs capitalisé sur la diversification de ses produits.

Une démarche axée sur l’amélioration de la qualité, de la productivité et de l’excellence opérationnelle. L’année a connu le lancement du nouveau produit «El Kef Savon en pâte multi-usages» et une gamme de condiments sous la marque Lesieur.

L’entreprise a également procédé à la signature d’un contrat-programme pour le développement et la promotion de la culture des graines oléagineuses au Maroc entre le ministère de l’agriculture et l’interprofession Folea. L’objectif étant de couvrir 20% des besoins oléagineux du Maroc à l’horizon 2020.

A court terme, Lesieur Cristal maintiendra son développement. Les perspectives se baseront sur trois exigences principales, et ce en matière de qualité, de sécurité et de responsabilité sociétale. Les dirigeants de Lesieur Cristal tablent sur un niveau élevé des investissements tout en maintenant le déploiement de la composante innovation.

La société entend par ailleurs améliorer la distribution et la disponibilité de ses produits comme elle table sur le développement de ventes à l’export, et ce en explorant de nouveaux marchés. Les perspectives de Lesieur Cristal visent également l’optimisation des coûts opérationnels à travers la recherche des meilleures pratiques au niveau de tous les métiers de l’entreprise.

Autres étapes en vue, l’exploitation des synergies avec le groupe Sofiprotéol et la promotion des filières des olives et graines oléagineuses, notamment le tournesol et le colza.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *