L’Espagnol «CRIMIDESA» aux mines de Taroudant

Le groupe espagnol «CRIMIDESA», mondialement connu dans le domaine de la production et la commercialisation des produits miniers utilisés pour la fabrication de la céramique, a inauguré, jeudi 18 novembre, une unité située dans la commune rurale de Tamaloukt, province de Taroudant. Ont pris part à cette inauguration, le wali de la région du Souss-Massa-Drâa et gouverneur de la province d’Agadir Ida-ou-Tanane, Rachid Filali, le gouverneur de la province de Taroudant, Mohamed Triba et le président de la société Copronamasa relevant de CRIMIDESA, Ignacio Contreras Caballero.
Implantée sur une superficie de 4,5 ha, cette usine englobe une unité de traitement de minerais et des bâtiments à usage de bureaux, de laboratoires et d’ateliers ainsi qu’un pont bascule avec une capacité de pesage de 50 tonnes.
M. Boutaleb a affirmé, dans une déclaration à la presse, que cette initiative du groupe « CRIMIDESA » à portée nationale et locale s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’investissement dans le secteur minier au plan national.
Le ministre a, à ce propos, indiqué que les investissements dans le secteur minier au cours de 2004, « l’année des mines », selon lui, a dépassé le milliard de dh, englobant les phosphates, le zinc, le plomb aux côtés des métaux de valeur tels que l’or et l’argent, en plus des matières premières utilisées dans les matériaux de construction, comme la céramique et le carrelage.
La présence au Maroc du groupe « CRIMIDESA » qui a investi près de 30 millions de dh et prévoit une expansion de ses activités sur le moyen terme, aura des répercussions positives sur l’économie du Royaume, aussi bien aux plans de l’emploi que de la dynamisation de certains secteurs tels que les transports, a ajouté M. Boutaleb.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *