L’espagnol quitte Supersol

C’est tombé comme un couperet vendredi dernier. Les discussions entre les actionnaires du supermarché Supersol ont abouti à la vente des parts de Superdiplo, filiale du groupe Ahold. L’Espagnol se retire ainsi du capital social de Supersol. On apprend, selon des sources proches du dossier, qu’Ignacio Casado, Directeur général de Superdiplo SA Maroc, s’en est tiré avec un montant de près de 60 millions de DH. L’actuel détenteur des 75% du capital est Zouhair Benani, sous l’enseigne des supermarchés «Label Vie» à Rabat. toujours selon nos sources, ce dernier aurait acquis les actions de l’espagnol à une somme de 40 millions de DH.
Les 25% du capital restants sont en la possession de Salafin, société de crédit à la consommation, filiale du groupe BMCE-Bank. Cependant, auprès de Salafin, on indique que la communication officielle autour de cette affaire n’aura lieu que ce lundi.
Pour l’heure, aucun autre commentaire n’a filtré. Il faut dire que l’investissement initial se situait entre 15 et 20 millions de DH en dehors du patrimoine foncier. Le plan de développement étalé sur quatre années prévoyait un budget de 300 millions de DH. Le Supersol misait sur un chiffre d’affaires autour d’une moyenne de 50 millions de DH. Ces données ne sont plus désormais d’actualité.
Le retrait de Superdiplo du capital de Supersol peut trouver son origine dans des faits à l’échelle internationale. En effet, le 2 juillet dernier, l’agence de notation Moody’s l’appelle à « revoir à la baisse la perspective de sa note sur la dette du groupe néerlandais Ahold de stable à négative». Par ailleurs, elle a rappelé qu’à propos de «l’exposition du groupe en Amérique Latine, cela va créer des incertitudes en termes de bénéfices». Le groupe Ahold, grand détaillant européen des produits de consommation, n’est autre que celui qui avait repris la chaîne espagnole de supermarchés Superdiplo, pour un montant de 1,5 milliard d’euros vers la fin de l’année 2000.
Cette dernière n’est autre que la détentrice des 75% du capital social du supermarché «Supersol» de Casablanca, ouvert le 8 novembre 2000. Par ailleurs, des informations diffusées le 17 décembre 2000, à propos de la filiale espagnole Superdiplo, appartenant au groupe Ahold, annoncent la fermeture de 23 supermarchés durant l’année 2002.
«Ces fermetures sont liées à la réorganisation en cours des nombreuses acquisitions opérées au cours des cinq dernières années et alors que vient de s’achever la mise sous enseigne commune (Supersol et Hipersol) de ses 471 supermarchés et 30 petits hypermarchés. Ces fermetures devraient surtout concerner l’Andalousie, où Superdiplo compte plus de 310 points de vente et où les doublons sont les plus nombreux. Mais elles ne devraient pas remettre en question le programme d’ouvertures de l’exercice en cours, fixé à environ 50 supermarchés ». Au Maroc, le programme d’ouverture pourrait être remis en question.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *