L’euro coûtera 8 milliards de livres au Royaume-Uni

Si la Grande-Bretagne adhère à la monnaie unique européenne sans une réduction substantielle de la valeur de la livre, cela lui coûtera 8 milliards de livres sterling (environ 132 milliards de DH) à son économie et plus de 150.000 emplois durant les trois premières années, Du moins, si l’on en juge par les conclusions d’une étude, qui vient d’être publiée par le cabinet Ernst & Young Item Club.
Toutefois, des projections indépendantes, ayant fait usage du système économique en vigueur actuellement par la trésorerie britannique, indiquent que le Royaume-Uni a besoin de négocier la baisse du taux de change applicable entre la livre sterling et l’euro. L’objectif étant de pouvoir éviter une baisse de la croissance économique du pays, et ce en raison d’une compétitivité accrue au sein de l’Union Européenne. Au cas où la Grande-Bretagne décide d’adhérer à l’euro à un taux inférieur à 6 % au taux de change actuel (une livre vaut 1,63 euros), ses exportations et sa production industrielle souffriraient, ainsi que le marché de l’emploi.
Une telle réduction devrait se traduire au niveau de la croissance du pays. Le taux de croissance devrait être réduit de 0,2 % durant la première année et de 0,3 % durant la seconde et la troisième année, soit l’équivalent d’une perte de 8 milliards de livres sterling du PIB durant les trois premières années. A la fin de cette période, le taux de chômage en Grande-Bretagne devrait s’accroître de 3,6%. Par ailleurs, si la Grande-Bretagne adhère à la monnaie unique européenne au taux de change applicable actuellement, les pertes dans la production industrielle et le marché de l’emploi seraient plus graves, selon le professeur Peter Spencer, Chargé d’effectuer l’étude pour le compte de « Ernst & Young Item Club ».
L’enquête prévoit que l’économie britannique devrait continuer à avoir de meilleurs résultats que la zone euro et le reste du g-7 durant 2002.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *