L’Euro : les Européens doutent encore

Certains analystes estiment que l’euro va rester sous pression pendant plusieurs mois du fait des incertitudes autour de l’introduction des billets et des pièces dans la zone euro au 1er janvier 2002. Selon un analyste à la Commerzbank, la faiblesse de l’euro s’explique par les mouvements de ventes de devises nationales dans la zone euro. Ainsi les Européens se débarrassent de leurs avoirs en monnaie locale pour acheter des dollars, du franc suisse ou de la livre sterling. Toutefois, il faut signaler que l’euro restait obstinément sous le seuil de 0,89 dollar à cinq jours seulement de son introduction physique dans12 pays de l’Union européenne. L’euro s’échangeait à 0,8841 dollar contre 0,8848 et 0,8804 dollar à New York la veille. Alors que de l’autre côté, le yen poursuivait son recul face à la monnaie unique européenne et au dollar.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *