L’Europe veut une meilleure réciprocité

L’Europe veut une meilleure réciprocité

La Commission européenne veut une meilleure réciprocité dans l’accès aux marchés publics avec les pays émergents comme la Chine et réfléchit à des mesures pour la garantir, a-t-elle indiqué mardi, en présentant sa stratégie commerciale pour les cinq ans à venir. «Mon objectif est de veiller à ce que les entreprises européennes obtiennent des conditions équitables et que nos droits soient respectés afin que nous puissions tous profiter des bénéfices du commerce», a souligné le commissaire européen au Commerce Karel de Gucht. Dans un document, Bruxelles fait une série de propositions destinées à relancer la politique commerciale de l’UE. L’exécutif européen prévoit notamment de faire en 2011 «une proposition législative en faveur d’un instrument de l’UE qui permettra de garantir et d’accroître la symétrie de l’accès aux marchés publics dans les pays développés et dans les grandes économies de marché émergentes». «Les marchés publics représentent une part substantielle des économies nationales, mais les conditions d’accès ne sont pas toujours faciles ni équitables pour les entreprises européennes, alors que les marchés publics de l’UE font partie des marchés les plus ouverts du monde», explique-t-elle. M. De Gucht avait précisé en octobre, dans une interview au quotidien Le Monde, que la Commission «travaill(ait) sur la possibilité d’interdire l’accès à nos marchés publics en cas de restriction dans un pays tiers». Avec la Chine notamment dans le collimateur.Parmi ses autres priorités, Bruxelles veut «achever le cycle de négociations de Doha sur le commerce mondial de toute urgence et au plus tard fin 2011». Ce cycle, entamé en 2001 dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), doit mener à une plus grande libéralisation du commerce international. Mais les échéances fixées pour conclure les négociations ont été manquées à plusieurs reprises.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *