L’excédent commercial japonais enregistre sa plus forte baisse depuis 1970

L’excédent s’est établi l’an dernier au Japon à 6.600 milliards de yens, soit 49,3 milliards de dollars ou 55,9 milliards d’euros. Les exportations ont reculé de 5,1% à 49.010 milliards de yens, tandis que les importations ont augmenté de 3,6% pour atteindre le record de 42.400 milliards de yens, a précisé le ministère. Le ralentissement du secteur des technologies de l’information s’est propagé à travers le monde et a gravement affecté les exportations japonaises tout au long de l’année, a expliqué un responsable du ministère.
La demande de produits japonais de haute technologie a chuté dans le monde entier, a poursuivi le responsable, en précisant que l’excédent commercial se rétrécissait pour la troisième année consécutive. parmi les exportations japonaises, celles de semi-conducteurs ont baissé de 20,3% par rapport à 2000 et celles d’équipements de télécommunications ont baissé de 16,7% en 2001. l’excédent commercial du japon avec l’Union européenne a chuté de 29,1% à 2.400 milliards de yens, avec une baisse de 7,3% des exportations à 7.800 milliards de yens et une hausse de 7,3% des importations à 5.400 milliards de yens.
Le Japon a dégagé avec les Etats-Unis un excédent de 7.100 milliards de yens, en baisse de 6,8%, avec une baisse de 4,1% des exportations à 14.700 milliards de yens et une baisse de 1,5% des importations à 7.700 milliards de yens. Avec le reste de l’Asie, l’excédent commercial du japon en 2001 a plongé de 58% à 1.800 milliards de yens. Les exportations ont chuté de 7,1% à 19.700 milliards de yens et les importations ont augmenté de 5,4% à 18.000 milliards de yens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *