«L’expert-comptable est un conseiller»

«L’expert-comptable est un conseiller»

ALM : C’est quoi être expert-comptable aujourd’hui au Maroc ?
Abdelkader Boukhriss : L’expert-comptable au Maroc ou sous d’autres cieux est le conseiller privilégié du chef d’entreprise. Ceux qui ne reconnaissent dans  l’expert-comptable que l’homme qui tient les comptes font fausse route. Si produire – ou contrôler – les balances, le grand-livre, le bilan…. constituent effectivement le travail de base de l’expert-comptable, ses missions se sont, ces dernières années, considérablement élargies. Il remplit de nombreuses  missions d’assistance à toutes les étapes de la vie de l’entreprise. La formation multidisciplinaire et de haut niveau qui conduit au diplôme d’expertise comptable reflète la compétence et l’autorité de professionnels directement impliqués dans la vie économique et financière marocaine.
Aussi, durant sa vie professionnelle, l’expert-comptable devra, en vertu des  textes réglementaires, actualiser ses connaissances pour se maintenir à un  niveau de compétence élevé.

N’êtes-vous pas concurrencés par d’autres professionnels  comme les commissaires aux comptes ?
Le commissariat aux comptes n’est pas une autre profession. Tous les  experts-comptables sont aussi commissaires aux comptes. C’est le même corps de professionnels. Toutefois, ils ne peuvent pas exercer ces deux fonctions  pour la même entreprise. La mission de commissaire aux comptes intervient sur un fondement légal et l’audit constitue l’élément essentiel de cette activité qui conduit à certifier les comptes, à vérifier la conformité de la comptabilité, la sincérité et la concordance avec les états de synthèse. Elle a pour finalité essentielle de garantir la fiabilité de l’information financière et comptable produite par les entreprises.

N’y a-t-il pas une mainmise des anciens cabinets sur les gros marchés par rapport aux nouveaux ?
La profession n’appartient ni aux anciens cabinets ni aux nouveaux cabinets. Elle appartient à l’ensemble des professionnels qui doivent respecter les normes de compétences, de travail et de rapport liées à l’exercice des missions ainsi que les prescriptions édictées par le code des devoirs professionnels et les directives. L’expert-comptable est avant tout  lui-même un chef d’entreprise. Par conséquent, il est soumis aux lois du marché au même titre que tout opérateur économique et notamment à la concurrence. Charge pour lui d’assumer avec compétence son rôle de prestataire de  service et d’homme de communication dans le respect des règles de confraternité,  de solidarité et de courtoisie.

Quelle analyse faites-vous du rôle de l’Ordre des experts-comptables ?
Il ne m’appartient pas de juger mon institution. Cependant, je profite  de l’occasion pour rappeler que notre profession est réglementée et qu’elle est régie par  un texte de loi (la loi 17-89). L’Ordre des experts-comptables, par le biais du conseil national et des conseils régionaux, est chargé des aspects réglementaires (normes de travail, admission, discipline, contrôle qualité…) et de la défense des intérêts moraux des professionnels. Il veille aussi au bon exercice de la profession par ses membres et  développe ses activités en vue de la garantie de l’intérêt public.
A travers ses congrès, ses publications et ses commissions techniques, l’Ordre s’inscrit dans une dynamique prospective. Les travaux réalisés par nos instances  ordinales, à ce jour, sont considérables.

Dans le secteur des professions libérales, est-il vrai que l’expert- comptable gagne mieux sa vie que l’avocat ou le médecin ?
A ma connaissance, il n’existe aucune enquête au Maroc donnant un classement des professions libérales par revenus. Cependant, quels que soient l’activité choisie (expertise comptable, commissariat aux comptes, conseils…) et son mode d’exercice (à titre individuel ou en  société), les experts- comptables exercent un métier passionnant, leur assurant des revenus en rapport avec leurs responsabilités. Les atouts sont nombreux, et  font de la profession comptable une profession particulièrement attrayante vers laquelle les jeunes s’engagent sans hésitation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *