L’hydraulique au centre de la coopération marocco-malienne

Un communiqué du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau indique que le diplomate malien a exprimé le souhait de voir son pays bénéficier de l’expérience et de l’appui du Maroc en matière de construction des barrages collinaires, qui sont plus adaptés pour répondre aux besoins en eau des différentes concentrations de populations, que des grands barrages, comme le Seringué, destinés en priorité à la production de l’énergie hydroélectrique.
Le Mali souhaiterait également bénéficier de l’expérience marocaine pour améliorer les prévisions météorologiques particulièrement dans la région du Sahel, zone très dépendante de la pluviométrie. La coopération marocaine a été aussi sollicitée en matière d’ensemencement des nuages (pluies artificielles), selon le communiqué.
Le projet de construction du barrage de Tossaye sur l’oued Niger au Mali a été également abordé.
Pour la réalisation de cet important ouvrage, le gouvernement malien avait sollicité l’assistance technique marocaine ainsi qu’un appui auprès des bailleurs de fonds et pays donateurs.
Les autorités maliennes comptent tenir une réunion avec ces bailleurs de fonds à Bamako, réunion à laquelle prendront part des experts du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau, fait savoir le communiqué. Au terme de cette entrevue, les deux parties se sont engagées à oeuvrer pour le développement de la coopération bilatérale conformément aux orientations prises lors de l’entretien qu’a eu S.M. le Roi Mohammed VI avec le Président malien, M. Amadou Toumane Touré, en marge des travaux du XIIIe Sommet des pays non-alignés à Kuala Lumpur, en Malaisie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *