L’indice CAC40 dans le rouge

Déprimé par les commentaires prudents de la Réserve Fédérale Américaine l’atonie de la croissance chez les membres de l’OCDE durant le troisième trimestre, le baromètre phare des valeurs françaises a laissé le 11 décembre 0,91 % à 4510,68 points. Revenant ainsi prendre appui sur la zone psychologique des 4500 points après avoir échoué à rallier le seuil des 4600 points au cours des premiers échanges. Wall Street n’a été d’aucun secours au marché puisque les indices new-yorkais ont poursuivi leur mouvement de consolidation. Au niveau des valeurs, Alcatel a très mal réagi aux rumeurs concernant un éventuel profit warning d’Ericsson d’autant plus que le titre avait bénéficié la veille des propos encourageants du président de Nokia. L’action a terminé sur un recul de 3,9 %. Lagardère a marqué le pas alors que Thales a continué de pâtir d’arbitrages après son émission d’Oceanes (-1,8 %). A la hausse, Vivendi Universal a rebondi de 1,6 % le lendemain de la confirmation par Jean-Marie Messier de la tenue de discussions avec USA Networks.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *