L’industrie de la gestion d’OPCVM souffle sa 20ème bougie au Maroc

L’industrie de la gestion d’OPCVM souffle sa 20ème bougie au Maroc

Une cérémonie qui a été l’occasion pour l’ASFIM de faire un bilan sur les différentes réalisations de l’industrie des OPCVM au Maroc mais également de fixer les orientations à venir pour le métier qu’elle représente dans un contexte d’ouverture.

C’est ainsi que l’ASFIM a abordé lors de cet évènement certains enjeux majeurs tels que les besoins pour une plus grande ouverture de la gestion d’actif sur les marchés, les moyens de mieux commercialiser et distribuer les OPCVM marocains dans un contexte d’ouverture à l’international et les outils utiles à la professionnalisation des sociétés de gestion marocaines pour accompagner le développement.

De ce fait, sous l’égide de Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, des intervenants de marque, représentants de l’Association et représentants des autorités, ont exposé les axes de développement à venir.

Il s’agit de Amine Amor, président de l’ASFIM, Mounya Dinar, vice­présidente de l’ASFIM, Hassan Boulaknadal, directeur général du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) et enfin, Hassan Boubrik, directeur de la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *