L’industrie des fourrures respire

Le Maroc est un pays producteur de fourrure et à grande échelle. Cependant, il a fallu attendre longtemps pour voir pointer du nez les premiers indicateurs se rapportant spécifiquement à cette branche d’activité. Les chiffres concernant cette industrie ont été publiés au niveau du bulletin mensuel de la Direction des Statistiques relevant du ministère des Finances. Ainsi, peut-on découvrir au niveau de cette publication que le nombre des entreprises de la branche de l’industrie de l’habillement et des fourrures s’élève à 939 unités structurées.
Ces dernières ont réalisé durant l’exercice 1988, un chiffre d’affaires de l’ordre de 13,4 milliards de DH et généré une production propre de 13,3 milliards de DH, soit respectivement 7,9 et 8,5% du chiffre d’affaires total et de la production globale réalisés par l’ensemble du secteur des industries de transformation. L’étude indique par ailleurs que les exportations de la branche se sont établies à 11,8 milliards de DH, soit plus de 28% des ventes à l’étranger des industries de transformation. Par ailleurs, il est important de noter que cette activité est génératrice d’emploi. Elle emploie plus de 148.500 personnes de façon permanente et distribue 3,4 milliards de DH de salaires, soit 36,8% de l’emploi global et 20,7% de la masse salariale totale du secteur des industries de transformation.
Côté investissements, l’enquête du département des Statistiques note qu’ils se situent à plus de 639 millions de DH, soit près de 7% de l’enveloppe globale investie par le secteur des industries de transformation en 1998. Par ailleurs, la répartition des entreprises par tranche du chiffre d’affaires montre que la classe d’entreprises réalisant un chiffre d’affaires de moins de 10 millions de DH représente 62,7% de l’effectif total de la branche mais ne participe que faiblement à la formation des différentes grandeurs prises en compte, constate l’étude. En effet, cette strate qui regroupe 589 entreprises n’assure que 27,7% de l’emploi global et un peu plus de 21% de la masse salariale et ne contribue qu’à raison de 17% au chiffre d’affaires et à la production propre des industries de l’habillement et des fourrures, est-il ajouté.
Toutefois, les entreprises relevant de la tranche du chiffre d’affaires 10 à moins de 50 millions de DH occupent une place de choix au sein de la branche de l’industrie de l’habillement et des fourrures. En effet, ces unités représentent 33,8% de l’effectif total de la branche et participent pour plus de 55% au chiffre d’affaires total et à la production propre globale. Elles occupent 53,4% de l’emploi permanent de la branche et dispensent 57,7% de la masse salariale globale.
Quant aux entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur ou égal à 50 millions de DH qui, au nombre de 33 unités (soit 3,5% seulement de l’ensemble des unités de la branche), arrivent à réaliser près de 28% aussi bien du chiffre d’affaires total que de la production propre globale. Elles emploient près de 19% du potentiel humain de la branche et supportent plus de 21% de la masse salariale assurée par celle-ci. Ces unités ont également contribué pour 41% aux investissements totaux et plus de 29% aux exportations des industries de l’habillement et des fourrures.
Les grandes entreprises, elles, employant 200 personnes et plus contribuent fortement aux différentes grandeurs de la branche de l’industrie de l’habillement et des fourrures. En effet, au nombre de 244 unités (soit 26% de l’effectif total des entreprises opérant dans la branche), ces entreprises réalisent des taux avoisinant 61% aussi bien du chiffre d’affaires total que de la production propre globale, emploient 66 ;5% du potentiel humain permanent de la branche et distribuent plus de 67% de la masse salariale totale octroyée par l’ensemble de unités opérant dans les industries de l’habillement et de fourrures. De même, cette strate a réalisé des performances importantes en matière d’exportation et d’investissement, avec des proportions respectives de 64,6 et de 78% du total enregistré par la branche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *