L’industrie du textile en chiffres

En 1998, la branche de l’industrie textile comptait 488 unités organisées. Elles ont réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 10 milliards de DH et généré une production propre de 8,6 milliards de DH. Soit respectivement 5,9% et 5,4% du chiffre d’affaires total de la production réalisée par l’ensemble de l’industrie de transformation. Sur le plan du commerce extérieur, les exportations de la branche se sont établies à plus de 3 milliards de dirhams. Soit 7,9% des ventes à l’étranger de l’ensemble des industries de transformation.
Au niveau des ressources humaines, cette branche a employé plus de 41000 personnes de façon permanente. Les salaires distribués au titre du même exercice s’élève ainsi à 1,3 milliards de dirhams. Ce qui représente 10,3% de l’emploi global et 7,8% de la masse salariale totale du secteur des industries de transformation. Les investissements totaux de la branche se sont établis à plus de 930 millions de DH, soit près de 10% de l’enveloppe globale investie par le secteur des industries de transformation en 1998. Fait marquant : les entreprises du textile ne constituent pas un ensemble homogène.
Les statistiques reflètent un net déséquilibre structurel entre deux catégories d’entreprises : les grandes et les petites unités industrielles. Ainsi, la répartition des entreprises par tranche du chiffre d’affaires montre que la classe d’entreprises réalisant un chiffre d’affaires de moins de 10 millions de DH représente près de 51% de l’effectif total de la branche mais ne participe que faiblement à la formation des différentes grandeurs prises en compte.
Cette catégorie qui regroupe 247 entreprises n’assurent que 13,5% de l’emploi global et près de 10% de la masse salariale. Elle ne contribue qu’à hauteur de 6,4% au chiffre d’affaires et de 6,8% à la production propre des industries de textile. Par contre, la catégorie des unités réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions de DH compte 38 unités, soit 7,8% seulement de l’ensemble des unités de la branche.
Cette catégorie participe pour 55% au chiffre d’affaires total et plus de 47% à la production propre globale de la branche. Plus significative encore, cette catégorie emploie à elle seule 36,6% du potentiel humain permanent de la branche et supporte plus de 46% de la masse salariale assurée par celle-ci. C’est également la catégorie qui a réalisé la part la plus importante en matière d’investissement avec une valeur de plus de 580 millions de dirhams, soit 63% de l’enveloppe globale investie par la branche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *