L’ingénierie télécoms, vu par «Vinci»

Vinci. un nom qui évoque l’un des plus grands génies de l’Histoire. Vinci est le nom que porte l’Institut d’ingénierie et de gestion nouvellement inauguré à Rabat. Fruit d’un partenariat euro-marocain, cet institut se veut une plate-forme de formation en ingénierie, informatique, télécommunications et multimédia. Le mot d’ordre de ses responsables est l’ouverture. « En faisant appel à des partenaires français et italiens, notre objectif était d’intégrer la formation au sein de l’Institut Vinci dans un cadre méditerranéen. Un moyen de donner une dimension socio-culturelle à notre initiative », a déclaré Zouhaïr Bentaibi, opérateur économique et président de cette école, lors de la séance inaugurale qui a eu lieu vendredi dernier à Rabat.
Une séance inaugurale marquée par la présence de plus d’une grande personnalité, notamment celle de Marc Daunis, maire de Vallaune Sophia Antipolis qui a insisté dans son intervention sur le rôle de la formation d’ingénieurs dans le développement non seulement humain mais aussi économique. Un pari de l’intelligence  dont le but serait de hisser le niveau de performances de chaque pays de la Méditerranée tout en ayant les capacités de garder les compétences là où ces dernières ont été formées. Formation technique, culture générale et managériale et ouverture sur l’innovation semblent être les leitmotivs de la création de cet Institut dont le conseil scientifique est formé de plusieurs opérateurs économiques, d’académiciens et d’anciens responsables politiques. Parmi eux figurent Larbi Ajjoul, ancien ministre des Télécommunications et technologies de l’information, Bouchra Boulouiz, présidente du Forcom et Joseph Figueras, délégué à la formation continue et inspecteur académique français. La durée d’étude est de quatre ans. La sélection d’effectue sur étude de dossier. Pour mener à bien sa mission, l’Institut Vinci dispose d’un laboratoire électronique et télécoms

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *