L’Internet mobile est en plein essor au Maroc : 13,69 millions d’abonnés à fin juin

L’Internet mobile est en plein essor au Maroc : 13,69 millions d’abonnés à fin juin

Les prix des communications mobiles ont connu une baisse importante au deuxième trimestre de l’année. Se référant à l’ANRT, les prix, mesurés par le revenu moyen par minute, seraient passés de 0,30 dirham hors taxe la minute en juin 2015 pour atteindre les 0,23 dirham hors taxe la minute au deuxième trimestre de l’année.

Bonne performance de l’internet mobile au deuxième trimestre de l’année. A fin juin 2016, ce segment affiche une croissance à deux chiffres stimulant ainsi la croissance du parc des abonnés internet. C’est d’ailleurs ce que souligne l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) en commentaire de ses tableaux de bord du secteur des télécommunications pour le deuxième trimestre de l’année.

Les dernières statistiques confirment à fin juin l’expansion du parc Internet mobile, évoluant à un rythme supérieur que celui du parc ADSL. Au total, 13,69 millions d’abonnés optent pour le service «Internet Mobile» marquant à cet effet une évolution de 34,4% par rapport aux six premiers mois de l’année précédente. En termes de frais, la facture mensuelle de l’Internet mobile s’est consolidée à fin juin. L’ANRT souligne au deuxième trimestre 2016 une hausse de 13% pour une facture de l’ordre de 17 dirhams hors taxes par client.

Internet : Un taux de pénétration de 43,98%

Sous un angle plus général, l’ANRT compte à fin juin 2016 environ 14,89 millions d’abonnés internet. Le parc des abonnés internet a connu, au deuxième trimestre de l’année, une croissance annuelle de 32,2%. Le taux de pénétration s’est donc situé autour de 43,98%. Dans ce sens, le parc ADSL a affiché pour la même période une croissance annuelle de 12%. La facture ADSL s’est, par ailleurs, stabilisée. Selon l’ANRT, elle s’est établie à 97 dirhams hors taxes par client.
En somme, la facture moyenne par client Internet a grimpé au deuxième trimestre de l’année. L’ANRT évoque une tarification moyenne de 24 dirhams hors taxe par mois contre 23 dirhams hors taxes observée une année auparavant.

Communications : 0,23 DH/min sur le mobile

Les prix des communications mobiles ont connu une baisse importante au deuxième trimestre de l’année. Se référant à l’ANRT, les prix, mesurés par le revenu moyen par minute, seraient passés de 0,30 dirham hors taxe la minute en juin 2015 pour atteindre les 0,23 dirham hors taxe la minute au deuxième trimestre de l’année.
La baisse relevée à ce niveau est de 23% comparé au même trimestre de l’année passée. «La répartition du parc mobile selon le mode de facturation fait ressortir une croissance annuelle de 19,1% du parc postpayé qui a atteint 2,88 millions d’abonnés, contre une baisse annuelle de 5% du parc des abonnés prépayés qui a atteint 38,56 millions d’abonnés», apprend-on de l’ANRT.
41 millions d’abonnés au mobile, 2 millions pour le fixe
Les parcs mobile et fixe s’inscrivent en baisse à fin juin. Pour 41,44 millions d’abonnés, le parc mobile affiche une baisse de 3,65% par rapport au deuxième trimestre de l’année. Le taux de pénétration, à fin juin, est de 122,43%.
En dépit de ce repli, le nombre de minutes mobiles consommées a connu une appréciation de 19%, soit une moyenne de 112 minutes par client et par mois. Pour sa part, le nombre de SMS échangés a fléchi pendant ledit trimestre. Selon l’ANRT, il a connu une chute de 54,62% pour un total de 2,04 milliards d’unités.
Quant au parc fixe, la baisse constatée est de 8,6%, soit un total de 2,13 millions d’abonnés. Au niveau du segment fixe, l’ANRT relève une hausse de 12% du revenu moyen par minute. La minute a coûté à fin juin 0,95 dirham hors taxe contre 0,85 dirham hors taxe à fin juin 2015.
L’usage moyen du fixe a, en revanche, connu un repli au deuxième trimestre de l’année. Il est ainsi passé de 129 à 124 minutes par client et par mois, marquant une régression de 4% à fin juin 2016. La baisse a également été constatée au niveau du trafic voix sortant. Le segment fixe compte à cet effet près de 815 millions de minutes, en retrait de 12%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *