L’investissement chez Cosumar

La part de marché du leader national du sucre Cosumar, filiale ONA, est estimée à 88,7 % contre 91,1 % en 2002. C’est ce qui ressort de la présentation, vendredi soir à Casablanca, des résultats de l’exercice 2003 de la société. Son P-DG, Abdellaziz Abarro, a indiqué que ces résultats positifs s’expliquent en premier lieu par une évolution non négligeable du marché national qui a consommé, en 2003, 409.000 tonnes de pains de sucre contre 369.000 tonnes en 2002, soit une évolution de 10,8 %. Le segment du sucre granulé intervient en deuxième lieu avec 515.000 tonnes en 2003 contre 494.000 tonnes en 2002, soit une progression de 4,3 % et une part de marché de 45,7 % contre 44,3 % en 2002.
Abordant les indicateurs financiers, M.Abarro a tenu à préciser que le résultat d’exploitation a connu un accroissement important en passant de 312,7 millions de DH en 2002 à 380 millions de DH en 2003, soit une évolution de 21,5 %. Le résultat courant a été établi à 434 millions de DH contre 380 millions de DH en 2002, en réalisant une forte progression de 14 %. Quant au résultat avant impôts, il a été autour de 345,8 millions de DH contre 289,2 millions de DH en 2002, soit une évolution de 19,6 %, pour un résultat net de 233,4 millions de DH contre 216,9 millions de DH en 2002, soit une hausse de 7,6 %. Les investissements immobiliers à fin décembre 2003 s’élèvent à 106,8 millions de DH. En général, les ventes de sucre sont passées de 674,2 mille tonnes (mt) en 2002 à 713,8 mt en 2003, soit 39,7 mt (+5,9 %), a souligné M. Abarro, ajoutant que cet accroissement s’explique pour les deux tiers par la progression de 79 % des ventes de pains, grâce à un meilleur approvisionnement du marché.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *