L’offre aérienne sur Agadir à revoir

L’offre aérienne sur Agadir à revoir

ALM : Quel bilan fautes-vous de l’activité touristique à Agadir sur les six premiers mois de l’année 2004 ?
Guy Marrache : Les seules statistiques actuellement en notre possession vont jusqu’à la fin mai. À cette date, le total des arrivées est de 227 592, soit une progression de 12 % par rapport à l’année 2003 (année terrible), mais égal à 2002. le nombre de nuitées est de 1 469 841, soit une progression de 6,53%.
Comment se présente l’offre aérienne par rapport à la capacité d’hébergement ? le rapport est-il équilibré ?
L’offre aérienne est à notre avis insuffisante spécialement sur le marché français où le manque de siège est flagrant et où nous sommes relancés par nos clients qui n’arrivent pas à trouver des places d’avion, et lorsqu’ils ont la chance d’en trouver une, ils doivent payer plus de 400 euros.
Ne pensez vous pas que c’est à cause du vieillissement du parc hôtelier que la clientèle Allemande a fait défection ?
Je ne pense pas que la défection du marché Allemand soit la conséquence du vieillissement de notre parc hôtelier. Il y un réel problème en Allemagne, et je reste, compte tenu des efforts déployés et par notre ministère et par les Tours Opérateurs, confiant en l’avenir. Je suis convaincu que l’hiver prochain sera marqué par un réel redressement du marché allemand.
Les prix pratiqués sur Agadir sont-ils cohérents avec la qualité du produit ?
Je pense qu’il y a un effet de bradage des prix sur la destination qui risque à long terme d’être très dangereux. La politique des low costs engendre une stagnation de prix de toute la destination et empêche et freine tout nouvel investissement.
L’état des réservations actuelles sur la ville présage-il d’un bon mois d’août voire une bonne saison ?
Le mois d’août s’annonce pour la ville d’Agadir comme un bon mois, et devrait présager une bonne fin de saison.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *