L’offre en produits alimentaires dépassera la demande

L’offre en produits alimentaires dépassera la demande

Le marché intérieur sera abondamment approvisionné dans de bonnes conditions, en produits alimentaires et en produits de première nécessité durant le mois de Ramadan.  L’offre en produits les plus consommés durant le mois sacré, notamment le sucre, le lait, les œufs et la viande, dépassera largement la demande. À titre d’exemple, l’offre en lait durant le mois de Ramadan sera de 90 millions de litres pour une demande ne dépassant pas les 68 millions de litres.  Pour le sucre, l’offre sera de 231.992 tonnes pour une demande de 95.100 tonnes. De même, l’offre sera plus importante que la demande pour ce qui est des produits avicoles. L’offre en œufs atteindra 284 millions d’unités pour une demande de seulement 281 millions d’unités. Les chiffres portant sur l’offre et la demande en produits alimentaires durant le mois de Ramadan ont été annoncés lors de la journée de sensibilisation sur l’état d’approvisionnement du marché intérieur, organisée, jeudi 13 août, par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca. Ont pris part à cette journée de sensibilisation, Mounia Boucetta, directrice du commerce intérieur au ministère du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies, et Hassane Berkani, président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca. Dans son intervention, Mme Boucetta a précisé qu’une commission ministérielle présidée par le Premier ministre a été constituée. Celle-ci a pour mission de suivre l’approvisionnement du marché intérieur durant le mois sacré, afin d’éviter toute pénurie. «La commission travaille en coordination avec les commissions locales, au niveau de chaque région et province du Royaume. Elle assure la surveillance et la collecte des informations sur le marché intérieur, avant et durant le mois de Ramadan», a poursuivi Mounia Boucetta.  En collaboration avec les autres départements ministériels, le ministère du commerce et de l’Industrie a procédé à l’établissement d’un rapport détaillé sur la situation générale du marché intérieur et l’approvisionnement en produits les plus consommés durant le mois de Ramadan, en se basant sur les données recueillies auprès des différents producteurs, importateurs et distributeurs.  
De son côté, Hassane Berkani a précisé qu’avec l’approche du mois de Ramadan la rencontre entre les parties concernées, dans le cadre d’une journée de sensibilisation, était nécessaire, en vue de préparer le marché dans de bonnes conditions et assurer la fourniture en marchandises et en produits. «Nous avons aussi pour rôle de s’assurer de l’équité dans les prix affichés par les vendeurs et de garantir une bonne qualité des produits mis en vente», a ajouté M. Berkani.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *