L’offre personnalisée de Sagem

Les constructeurs de téléphones mobiles ne se limitent plus à produire des terminaux classiques. La concurrence ardue sur ce segment, la stagnation des ventes et les nouveaux besoins exprimés sur le marché font que le portable ne peut plus se contenter d’être un simple émetteur-récepteur, mais se doit de proposer une gamme complète de services, dits de nouvelle génération. Les uns jouent la carte de la technologie, d’autres misent sur l’aptitude à répondre à un besoin de disposer d’un produit personnalisé en termes de sonneries, d’icônes et d’images.
Le numéro sept sur la carte mondiale de la téléphonie mobile Sagem a favorisé le design et la personnalisation dans la conception de sa nouvelle gamme de terminaux. «Nous avons voulu proposer un produit outre robuste, jeune. D’où l’intégration de fonctions nouvelles qui permettent une personnalisation allant jusqu’au plus petit détail», assure M. Demoly, directeur du département Europe de l’Ouest, Afrique, Moyen-Orient et Asie lors de la conférence de lancement du MyX-5.
Pour assurer une large commercialisation de ce produit, Sagem a opté pour un partenariat avec l’opérateur Maroc Telecom. Ce dernier le propose à moins de 500DH au titre d’un contrat de deux années et à 0Dh en offre Entreprise. La nouvelle stratégie d’IAM consiste en effet à s’associer aux fournisseurs de terminaux pour «promouvoir ses ventes de forfaits et d’abonnements», selon François Gyss, directeur marketing. Une politique de communication agressive est engagée. L’enjeu est partagé par le groupe français Sagem qui espère atteindre le niveau de performance affiché en France et au Japon entre autres, notamment par Son dernier né. Il est à signaler que ce groupe de haute technologie a réalisé au titre de l’année 2001 un chiffre d’affaires consolidé de 3,037 milliards d’euros, dont 53 % à l’international. Présent dans plus de vingt pays, Sagem est classé deuxième groupe français de télécommunications, troisième groupe européen en électronique de défense et de sécurité. A ce niveau, il est à préciser que ses activités couvrent trois domaines: la défense (guidage, navigation, armements guidés, aéronautique militaire, systèmes aéronautiques), l’avionique et l’optronique (avionique et pilotage, optronique, drones d’observation, optique et ingéniérie, cryptologie et surveillance) et la Sécurité (identification et systèmes biométriques, terminaux sécurisés, cartes à puce et certification).
Au Maroc, son intervention se limite au segment de la téléphonie mobile. Comptant nouer des partenariats avec Méditélécom, Sagem espère charmer les jeunes et moins jeunes, friands de produits nouveaux et faciles à manipuler. Le MMS ainsi que GPRS sont deux fonctions que l’opérateur compte lancer dans un futur proche. En attendant qu’IAM soit fin prêt.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *