Logismed : L’expérience logistique du Maroc sous les feux de la rampe

Logismed : L’expérience logistique du Maroc sous les feux de la rampe

Renforcer la position du Maroc en tant que hub logistique et plaque tournante du commerce. C’est à quoi aspirent les organisateurs de la 8ème édition du Salon international du transport et de la logistique pour l’Afrique et la Mediterranée (Logismed).

Ce rendez-vous prévu du 9 au 11 avril prochain à Casablanca se veut en effet une compilation d’événement où de nombreux opérateurs logistiques du monde entier son attendus. «Nous ambitionnons de rayonner à l’échelle internationale et de promouvoir la position du Maroc en tant que hub et importante plate-forme logistique en Afrique et en Méditerranée», peut-on relever de Ali Berrada, président du Salon. Et d’ajouter que «la dimension internationale du Salon a été fortement renforcée en abritant la conférence annuelle du guichet unique PortNet, ainsi que le forum du commerce et de la logistique de l’Organisation de la coopération islamique (OCI)».

Les organisateurs ambitionnent à travers cette édition – placée sous le thème «Nouveaux leviers accélérateurs de la logistique et du commerce»- tirer parti de la présence d’acteurs et d’opérateurs de différents continents en vue de développer des partenariats denses et fructueux avec ces acteurs. Le but étant de faire connaître davantage la logistique et répondre aux attentes des professionnels en termes de solutions logistiques concrètes leur permettant ainsi d’améliorer leur compétitivité et performance globale. Cette édition sera riche en nouveautés. Elle abritera, pour la première fois, un village des start-up. Un espace dédié aux jeunes entrepreneurs leur permettant de nouer des contacts et des partenariats avec les opérateurs phares du secteur et les encourageant par conséquent à intégrer la logistique dans leurs stratégies et leurs organisations. Notons que le Maroc a enregistré d’importantes avancées dans le secteur de la logistique qui contribue à hauteur de 5% au PIB du Maroc et génère quelque 25.000 emplois directs.

Ce saut est salué par les représentants de l’OCI qui considèrent le Royaume comme étant un important hub de commerce international très investi dans ce domaine. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’OCI a choisi le Maroc pour abriter son forum sur le transport et la logistique.

La finalité étant de voir comment placer le Maroc au niveau de la sphère de l’OCI, en vue de tirer profit de son expérience et de sa position en tant que plate-forme logistique vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-orient. Le Maroc a fait l’effort de développer ses infrastructures logistiques (ports, aéroports, réseaux routier et autoroutier) ainsi que les bonnes pratiques dans ce domaine transversal à toutes les activités économiques, se hissant dans le top 10 des pays de l’OCI en matière de transport. Le Maroc est également classé à la 3ème position au niveau de l’OCI en ce qui concerne l’indice de la performance logistique, derrière la Malaisie et la Turquie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *