Logistique: L’AMDL continue sur sa lancée

Logistique: L’AMDL continue sur sa lancée

Depuis son lancement il y a six ans, le déploiement de la stratégie logistique nationale a connu une réelle impulsion. Des efforts importants ont été fournis ayant permis de réaliser plusieurs acquis pour le secteur et ce, à différents niveaux.

Ainsi, l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) a poursuivi son action durant le premier semestre 2016 pour la mobilisation et la coordination de la participation de plusieurs intervenants dans l’implémentation de la stratégie logistique nationale, notamment en vue de développer une offre foncière logistique moderne et compétitive et d’accroître le niveau des pratiques logistiques dans tout le Maroc.
Contacté par ALM, Younes Tazi, directeur général de l’AMDL, a signalé que «la dynamique que connaît le développement du secteur de la logistique au Maroc dans le cadre de la stratégie logistique nationale doit être consolidée et accentuée durant les prochaines années sur plusieurs niveaux». Et de noter que «l’investissement dans les zones logistiques est confronté à l’enjeu de disposer rapidement d’emprises foncières immédiatement utilisables aux bonnes localisations et aux meilleurs prix, c’est-à-dire à des prix acceptables, d’une part, par le marché promoteur pour l’aménagement d’une zone et, d’autre part, par le marché locatif pour les bâtiments qui seraient édifiés», a fait savoir le patron de l’AMDL.

A ce titre, un programme spécifique pour le renforcement de la compétitivité et l’amélioration de la performance logistique des PME est prévu d’être mis en place à partir de 2016, visant aussi bien la professionnalisation des prestataires logistiques que la mise à niveau de la fonction logistique au sein des PME (chargeurs). Par rapport à la logistique urbaine, un programme national pour sa mise à niveau sur la période 2016-2021 a été préparé pour instaurer au sein des villes marocaines des pratiques logistiques optimisées et mettre en place des infrastructures et équipements adaptés.

«Nous avons finalisé la formalisation et la concertation autour du programme national de mise à niveau de la logistique urbaine pour la période 2016-2021 dont l’ambition est d’inscrire ce chantier dans une dynamique d’amélioration durable pour mieux servir l’économie locale et les citoyens, relevant que ce programme sera décliné dans un premier temps à l’échelle de la ville de Casablanca avant d’être élargi par la suite à d’autres villes», a mentionné M. Tazi.

De son côté, Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, qui a présidé récemment le conseil d’administration de l’AMDL, a déclaré à ALM que «le conseil d’administration a été l’occasion de présenter les investissements privés nationaux et internationaux qui se développent d’une manière très encourageante. Des démarches se poursuivent en matière de structuration et de promotion des projets inscrits au schéma national des zones logistiques. Ainsi plusieurs nouvelles installations, logistiques principalement, développées au sein des zones d’activités dans la région de Tanger, ont été inaugurées durant le premier semestre 2016». Et d’ajouter que «de même l’état d’avancement de certains chantiers tels que la deuxième plate-forme de Zenata affiche de bonnes performances». Il est à noter que le Maroc organisera pour la première fois la 27ème édition du Congrès international de la logistique-Eurolog 2018 en dehors du continent européen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *