Logistique, un secteur qui voit grand

Logistique, un secteur qui voit grand

Le Maroc mise sur le secteur de la logistique pour devenir un véritable hub régional. Les chiffres sont dans ce sens, édifiants. Les activités de transport de marchandises et de la logistique pèsent pour plus de 5% au PIB marocain (Produit intérieur brut) sachant que le secteur de la logistique a pu créer 26.000 emplois nets directs durant la période 2010-2017. Selon le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, le développement des opérateurs nationaux et l’installation de plusieurs opérateurs internationaux dans les plates-formes stratégiques mises en place dans le Royaume, notamment à Tanger et à Casablanca, sont à la base de ces réalisations, a-t-il fait remarquer, précisant qu’une quinzaine d’opérateurs logistiques intégrés présents au Maroc compte parmi le top 20 des meilleurs logisticiens mondiaux.

Le ministre qui s’exprimait à l’ouverture de la 8ème édition du Salon international du transport et de la logistique pour l’Afrique et la Méditerranée (Logismed), a fait savoir au sujet de la stratégie nationale de compétitivité logistique qu’une «réelle démarche d’intelligence collaborative a été entreprise tout au long du processus de pilotage et de déploiement de la stratégie», précisant que lors de l’élaboration de ladite stratégie, le ministère de l’équipement a adopté une démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs privés et publics qui a été couronnée par la signature d’un ensemble de contrats d’application visant à préciser les engagements des parties impliquées et à coordonner leurs interventions sur le terrain. «Depuis le lancement de cette stratégie et grâce à la démarche participative adoptée, d’importantes avancées ont, en effet, été constatées en matière de développement d’offres d’installations et de services logistiques aussi bien dans les domaines du transport routier de marchandises et de l’entreposage que dans le freight-forwarding et la logistique internationale», a-t-il expliqué.

Il faut dire que le ministère a lancé, à travers l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL), l’initiative «Morroccan Green Logistics» tendant à valoriser la contribution du secteur logistique national aux objectifs de développement durable visé par le Royaume et à mobiliser durablement les acteurs concernés autour de nouvelles actions collaboratives à l’image de l’établissement de la Charte marocaine en faveur de la logistique verte en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et de concert avec les acteurs de la communauté logistique marocaine, a-t-il poursuivi, soulignant qu’une attention particulière a été accordée à la réduction de l’impact environnemental du transport de marchandises à travers le lancement d’un chantier de structuration de la logistique urbaine. A noter que la mise en œuvre des mesures et actions relatives à la stratégie nationale s’opérera progressivement et en plusieurs phases, avec des objectifs ambitieux à court et moyen termes, pour un déploiement complet à l’horizon 2030. «Dans le cadre de l’exécution de la stratégie nationale logistique, le contrat-programme entre l’Etat et le secteur privé prévoit la conclusion de contrats d’application pour le développement des plates-formes logistiques au niveau régional ainsi que des contrats d’application horizontaux et sectoriels relatifs à la formation ainsi qu’à l’amélioration des chaînes logistiques relatives aux flux des produits énergétiques, produits agricoles, distribution nationale, matériaux de construction et au flux import/export», disent les responsables. Pour rappel, le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau avait présidé en février dernier au siège du ministère une réunion portant sur un nombre de sujets relatifs à la gouvernance de la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL) et le contrat-programme qui a pour objectif de développer le secteur de la logistique au Maroc. Les responsables veulent ainsi accélérer la mise en œuvre des actions prévues dans le cadre de la statégie nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *