Logix : Nouveau grossiste d’IBM

La filiale marocaine de l’entreprise d’informatique International Business Machines (IBM) vient de signer un accord de coopération avec Log.X Maroc, filiale de Logix, fournisseur de solutions d’infrastructures e-business pour les professionnels du marché de l’informatique et partenaire d’IBM en France. Le contrat en question confère à Log.X le statut de grossiste à l’instar de Distrisoft, Keydata, PC Market, Marsofim et Corporate Software.
Créé en 1992, Logix compte 150 collaborateurs. Présent en France à travers ses agences régionales de Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes, Nancy et Marseille, il dispose de filiales en Belgique, Espagne, Pologne et dernièrement au Maroc. En 2001, il a réalisé un chiffre d’affaires de 137 millions d’euros. Selon les termes du contrat conclu avec IBM Maroc, sa filiale aura à sa charge outre, la gestion des gammes de produits via le réseau de revendeurs, «leur accompagnement dans leur démarche de vente en mettant à leur service un support avant-vente commercial et technique». Les serveurs pSeries, les serveurs iSeries, les logiciels (Lotus, DB2, Websphère, Tivoli) et les systèmes de stockage constituent le portefeuille qu’IBM lui propose de gérer. Selon Larbi Berrada, responsable des activités de Log.X, «nous disposons d’un important réseau de partenaires agréés IBM. Notre mission principale sera de répondre objectivement à leurs besoins en termes d’animation, de développement d’affaires, de partenariat et de compétences et ce, à travers nos programmes d’accompagnement». Et d’expliquer : «Nous comptons mettre à leur disposition une offre de services exclusifs et complémentaires incluant des prestations d’intégration (audit, maquettage, installation), de formation (certifications)».
Pour sa part, IBM Maroc vise à assurer une promotion soutenue de son chiffre de vente. «Nos clients attendent des solutions. C’est pourquoi nous investissons dans les domaines ERP, CRM, Business Intelligence, Supply-Chain Management, et sécurité, tout en recherchant des partenariats propres à les satisfaire», ainsi explique Abdellah Rachidi Alaoui, responsable commercial au sein d’IBM, explique-t-il les raisons du partenariat. Et d’ajouter : «Nous recherchons des partenaires qui nous permettront de mieux comprendre les besoins et les attentes du client et de maîtriser davantage la réalité du marché». Selon les chiffres communiqués par IBM Maroc, plus de 40% de son chiffre d’affaires émanent du canal indirect de vente. Employant quelque 40 personne, son chiffre d’affaires a évolué de 35 % de 1998 à 2001.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *