L’ONA consolide son chiffre d’affaires avec 36,6 milliards DH en 2008

L’ONA consolide son chiffre d’affaires avec 36,6 milliards DH en 2008

Le groupe industriel et financier Omnium Nord Africain (ONA) a consolidé son chiffre d’affaires en 2008 en réalisant 36,6 milliards de dirhams, en hausse de 11,6 % par rapport à 2007. Alors que le résultat net part du groupe a baissé de 35,5 % à 1,2 milliard DH.  Le groupe ONA précise en termes de ces résultats annuels que «l’année en cours a été marquée par une solide progression de son chiffre d’affaires et de ses performances opérationnelles malgré un contexte international de crise et la dégradation des résultats de sa filiale «Managem» suite au repli du cours des métaux, à une parité de change défavorable et à la hausse des coûts opératoires».
L’exercice 2008 a été marqué par une croissance des activités dans la grande distribution, l’amélioration des performances opérationnelles dans l’agroalimentaire, avec la bonne tenue de l’activité de la Centrale Laitière, la réussite du projet Indimaje 2012 de Cosumar, l’amélioration des marges de raffinage de Lesieur-Cristal et le redressement des fondamentaux de la société Bimo.
Le groupe a fait également état de l’amélioration du parc clients de Wana et la croissance de son chiffre d’affaires et des résultats d’Attijariwafa bank dans un contexte de forte concurrence.
De même l’endettement net du groupe ONA s’est établi à 14,9 milliards DH. Dans cette conjoncture, le groupe a réalisé un excédent brut d’exploitation renforcé de 3,3 milliards DH en hausse de plus de 7,3 % et un résultat d’exploitation courant soutenu de 1,6 milliard DH avec un plus de 2,2 %.
En plus le groupe a renforcé sa capacité d’autofinancement qui a progressé de 10,4 %. Pour ce qui est des perspectives 2009, le groupe compte poursuivre sa croissance notamment  dans les métiers de la GMS et de la distribution en Afrique, l’amélioration de la productivité et des parts de marché dans le secteur agroalimentaire, et le déploiement de la 3ème licence mobile 2G pour Wana.
D’autant plus, le développement de l’immobilier résidentiel est aussi dans l’agenda du groupe durant l’année 2009 en vue d’avoir un portefeuille d’activités plus diversifié au niveau de sa filiale Onapar (immobilier). La réussite de l’intégration des banques acquises récemment en Afrique et amélioration de leur rentabilité, ainsi que la poursuite de l’optimisation de la rentabilité financière du groupe sont les principales visions de l’ONA pour 2009. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *